Thiès/Tabaski 2021 : Ndiaga Diaw du Pds accuse le Président Macky Sall et tire sur Idrissa Seck

Depuis un certain temps, le pays est confronté à une montée des cas de Covid-19 avec comme effet multiplicateur le nouveau variant Delta. L'hypothèse d'un troisième couvre-feu est même agitée par l’État du Sénégal. Venu sacrifier à la traditionnelle prière des deux rakaa à la mosquée de Moussanté, le responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Ndiaga Diaw n'a pas mis de gants pour accuser le Président Macky Sall d'être à l'origine de cette situation avec ses tournées économiques alors que la pandémie continuait de sévir. L'autre point évoqué par Ndiaga Diaw, c'est la dette publique estimée à plus de 9.000 milliards FCFA. En effet, selon lui, le leader du parti Rewmi Idrissa Seck qui était contre la création du Conseil économique social et environnemental (Cese) dont il est le président doit démissionner de cette fonction à cause de la dette publique.
Pour finir, le responsable libéral est foncièrement opposé à un troisième couvre-feu, car selon lui, l'économie s'en relèverait difficilement, les populations aussi.


Jeudi 22 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :