Temps de parole à l’Assemblée nationale : Maïmouna Ndoye Seck démonte les arguments de l’opposition parlementaire


Temps de parole à l’Assemblée nationale : Maïmouna Ndoye Seck démonte les arguments de l’opposition parlementaire
Lors du dernier passage du Premier ministre à l’Assemblée nationale, l’opposition parlementaire avait boycotté la séance excipant du faible temps de parole qui lui est imparti. Confrontée à Aïda Mbodj, Maïmouna Ndiye Seck accuse cette opposition de faire « dans l’amalgame ». « Il y a 14 questions posées au gouvernement. Chaque député prend 3 mn. Les ministres prennent chacun 5 mn et le Premier ministre 10 mn, c’est l’ensemble de la séance qui fait 120 mn.  Le temps de parole du gouvernement doit être détaché de celui du groupe parlementaire majoritaire », explique la ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires. Celle-ci a également soutenu qu’à l’occasion, les questions ne sont pas connues par les ministres à l’avance. Mme Seck était, avec Aïda Mbodj, invitée ce jeudi sur le plateau de Dakaractu à déchiffrer le discours du 3 avril du chef de l’Etat.
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :