Rufisque / Présidentielle 2024 : Une frange du parti socialiste se désolidarise du candidat Amadou Ba


C’est une pilule qui apparement ne passe pas chez certains socialistes du département de Rufisque. Abdou Karim Mbengue, un responsable socialiste à Rufisque, affirme qu’ils ne vont pas parainer le candidat choisi « sans concertation » par la coalition Benno Bokk Yakaar. Ces derniers qui ont décidé de mettre en place le rassemblement pour la renaissance des socialistes, annoncent :
« Le Parti Socialiste du Sénégal qui fête cette année ses 75 ans d’existence, est véritablement à la croisée des chemins. Après avoir exercé les pouvoirs (exécutifs et législatifs) pendant près de 40 ans, il s’est retrouvé dans l’opposition en 2000 et y a joué un rôle majeur pendant 12 années. Ce rôle a été le même au sein de la Coalition BBY après la victoire du Président Macky Sall en 2012. Mais des choses se sont produites lors des choix du candidat de la coalition de BBY. Comme nous l’avons constaté, cette procédure n’a pas été respectée ; seuls le Secrétariat Exécutif National (SEN) et le Bureau Politique (BP) se sont réunis pour proposer que le Parti ne présente pas de candidat socialiste ; Le Parti ne présente pas un candidat socialiste à la candidature de
BBY malgré la présence de 11 candidats issus d’un même parti », a affirmé Abdou Karim Mbengue. À l’en croire, dans la perspective de l’élection Présidentielle de Février 2024, le séminaire organisé par le bureau politique du Parti les 11 et 12 Février 2023 devait être l’occasion de procéder à un diagnostic sans complaisance, un état des lieux sur le fonctionnement des différentes composantes du Parti, évaluer son rôle dans BBY et sur l’échiquier politique, ses performances, son fonctionnement interne, son attractivité, l’éventualité du regroupement de la famille socialiste et dégager de nouvelles orientations pour les prochaines années. Ainsi,v« Les 50 recommandations retenues à l’issue de ce séminaire devaient permettre d’approfondir les réflexions et les faire valider par les structures appropriées. S’agissant de l’élection Présidentielle de 2024, les procédures en vigueur voudraient que toute décision concernant la participation du Parti à cette élection majeure résulte d’une consultation de toutes les structures de base à savoir les coordinations », a-t-il fustigé lors d’une rencontre avec les militants dudit parti qui s’est tenue ce dimanche au CNFA de Rufisque en présence d’autres responsables du parti socialiste de la coordination de Dakar... 
Lundi 9 Octobre 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :