Projet-Réussir/Kaolack : 50 mille jeunes enrôlés dont les migrants de retour


Projet-Réussir/Kaolack : 50 mille jeunes enrôlés dont les migrants de retour
Lors de l'atelier d'informations et d'échanges au profit des organisations faîtières, des organisations de jeunes et des partenaires territoriaux sur les composantes et mécanismes d'intervention du projet "Réussir" initié dans la commune de Kaolack, les responsables dudit projet ont communiqué sur sa pertinence. " Le projet REUSSIR a trois axes d'intervention tels l'amélioration des chances d'accès des jeunes et migrants de retour à des revenus plus élevés et à l'emploi, l'amélioration de l'accès à de nouveaux profils professionnels dans le secteur des énergies renouvelables et le secteur tertiaire et enfin la mise en place d'un dialogue multi-générationnel pour amorcer une prise de conscience des potentialités et chances de réussite au Sénégal", a informé  Mr Daouda Thialaw Diop, conseiller technique du projet REUSSIR (antenne de  Kaolack).
Réussir au Sénégal est ainsi un projet qui dans sa mise en œuvre, permettra de fixer les jeunes dans leurs localités respectives. " Le projet cherche à créer des opportunités d'emplois ou de revenus pour les jeunes. Cela permettra de les fixer afin de valoriser davantage le potentiel économique par les moyens de l'utilisation d'une énergie propre ", a évoqué le directeur de l'agence régionale de développement (ARD), Mahmoud Diop.
À cet effet, plus de 50 mille jeunes seront enrôlés par le projet Réussir qui prend en compte dans un premier temps 10 régions du Sénégal. " Réussir est un programme bilatéral entre le gouvernement sénégalais et la République fédérale d'Allemagne, financé par la BMZ et l'État libre de la Bavière. Il compte intervenir dans 10 régions dont celle de Kaolack, avant d'être élargi au reste du pays.
Avec comme partenaire de tutelle le ministère de l'énergie, Réussir développe des partenariats stratégiques avec plusieurs agences nationales ou régionales. Il est financé à hauteur de 16 millions d'euros, dans sa première phase allant de juin 2017 à février 2021", a souligné le conseiller technique de Réussir, qui a conclu que le lancement du projet est prévu dans les jours à venir.
Jeudi 8 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018