Présidents Africains: Mohamed Bazoum dans le cercle restreint d’anciens étudiants de l’Ucad président en exercice de leurs pays


 Contrairement au visage désagréable que montre l’université Cheikh Anta Diop de Dakar depuis la découverte de machettes dans le campus social, ce temple du savoir a eu à former beaucoup de cerveaux en Afrique. Il a en effet formé plusieurs leaders politiques dans le continent, tout comme des scientifiques qui ont fini d’émerveiller le monde. 
Et récemment, un ancien étudiant inscrit à la faculté des Lettres et Sciences Humaines, au département de Philosophie, vient de gagner avec brio la présidentielle de son pays. Mohamed Bazoum, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est élu président de la République du Niger avec 55,75%.
Dans un tweet, l’ancien Recteur de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le professeur Ibrahima Thioub a dit avec fierté qu’« après les présidents Abdou Diouf et Macky Sall du Sénégal, Th. Yayi Boni et Patrice Talon du Bénin, Ibrahima Boubacar Keïta du Mali, l’université Cheikh Anta Diop de Dakar s’honore d’avoir un de ses alumnis, Mohamed Bazoum, élu président du Niger. Unique au monde avec trois présidents en exercice, notre Alma mater incarne le Panafricanisme !» a twetté le professeur d’histoire avec fierté.
Après l’annonce provisoire du second tour qui doit être confirmé par le Conseil Constitutionnel, le candidat du parti au pouvoir, porte déjà le manteau de président. Il dit « … Une fois investi Président de la République, après le jugement de la cour constitutionnelle je m'appuierai sur ma majorité parlementaire forte de 129 députés pour former un gouvernement que je mettrai au travail de façon immédiate. Je consoliderai ainsi que le dit mon slogan de campagne le travail accompli pendant 10 ans sous l'autorité du président Issoufou Mahamadou et j'avancerai dans le sens des objectifs que j'ai soumis au peuple dans le cadre de mon programme électoral. La gouvernance que je mettrai en œuvre sera riche de l'expérience de nos succès mais aussi des leçons que j'ai tirées de nos échecs. Je connais parfaitement mon pays, j'ai une grande connaissance de l'État. Je me sens en état d'assumer cette fonction que le peuple a décidé de me confier. Je l'assumerai avec patriotisme, loyauté et probité. Je serai le Président de tous les Nigériens, sans distinction aucune. Je voudrais enfin féliciter mon challenger, le président Mahamane Ousmane pour le score remarquable qu'il a réalisé. Connaissant sa sagesse je voudrais compter sur lui pour créer un nouveau climat entre le pouvoir et l'opposition, mettre fin aux tensions inutiles et nous donner la main sur l'essentiel par ces temps de grands défis terroristes... » promet l’ancien étudiant de l’Ucad.https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif
Né le 01 janvier 1960, le futur président de la République du Niger, le président élu a fréquenté le Lycée Amadou Kouran Daga de Zinder de 1976 à 1979 d’où il sort avec son BAC A4 (Bac S). Il a fait ses études universitaires de 1979 à 1984 à l’Université de Dakar à la Faculté des Lettres et sciences humaines au Département de Philosophie. Détenteur d’une Maîtrise en Philosophie Politique et Morale puis d’un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) actuel Master 2, Option Logique et Epistémologie, Mohamed Bazoum est un orateur qui inspire l’admiration depuis la prestigieuse université Cheikh Anta Diop de Dakar, fanfaronne les médias nigériens. Son talent en rhétorique et sa rigueur dans les principes lui ont ouvert grandement la voie d’une carrière politique intéressante. Il a marqué en tant que professeur de philosophie au lycée toute une génération d’étudiants des années 90.
Mercredi 24 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :