Parlons du Pétrole et du Gaz ( Bocar Ly)


D’emblée, j’adresse mes félicitations et mes remerciements au gouvernement du Sénégal pour tous les efforts qui ont conduit à la découverte de ces ressources naturelles.
Cet acquis constitue la concrétisation d’un espoir nourri depuis l’indépendance de notre pays, renforçant notre position dans le gotha des nations en termes d’atouts économiques augmentant notre pouvoirs de négociation sur les marchés financiers et valent également dans les rapports diplomatiques.
Toutefois, pour que notre pays puisse pleinement faire valoir lesdits atouts à l’international, il est indispensable que l’exploitation et la gestion de ces ressources se fassent sous les meilleurs auspices pour éviter ce qu’on appelle communément « la malédiction du pétrole ».
C’est pourquoi, le Président Macky SALL, en homme d’Etat lucide et porteur de la claire conscience des enjeux qui entourent cette question hautement stratégique, qui soit dit en passant constitue son domaine de spécialisation, a réitéré son appel pour un dialogue national sur la question et sans exclusive à l’endroit de toutes les composantes de notre pays.
Je me fais écho de cette invite présidentielle pour en appeler solennellement à la responsabilitéde toutes les couches et organisations sociales concernées que j’exhorte à venir  y participer car il y va  de l’intérêt national.
Le commun patriotisme doit primer à tout moment dans la vie de notre nation et doit entourer le traitement de certains sujets dépassant objectivement les clivages et les appartenances politiques. C’est une clé de voute de notre patrie que nul n’a le droit de mettre en péril.
De grâce, arrêtons tous,au moins pendant un moment, de faire de la politique politicienne sur cette question vitale pour notre pays.
L’occasion est trop belle pour les hommes politiques de l’opposition d’exprimer leurs positions, opinions et critiques sur la question ; d’en démontrer la pertinence, de convaincre de leur expertise sur ces dossiers hautement techniques sur lesquels l’on peine à déceler une maitrise, tant certains propos sont aériens et évasifs et au pire politiciens et partisans.
Mais ceuxqui sont les plus en verves sur la question semblent déjà se dérober.
Vous aviez demandé, Messieurs, qu’on clarifie, qu’on s’explique et qu’on mette les garde-fous, alors, allons-y !
Evidement si cela risque de vous enlever les seuls arguments de campagne pour l’élection présidentielle du 24 Février 2019, alors on comprend pourquoi vous cherchez tous les prétextes du mondepour ne pas répondre à l’appel.
Cet appel a été lancé pour la bonne cause, de manière franche et loyale. Les sénégalais pourront être témoins des postures contradictoires et juger de la sincérité et de l’objectivité des arguments.
 
Bocar LY  PCS ASPT
Lundi 7 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :