Nommé vice-gouverneur de la BCEAO à la veille de la présidentielle, Abdoulaye Diop était-il la botte secrète des Moustarchidines ?


Nommé vice-gouverneur de la BCEAO à la veille de la présidentielle, Abdoulaye Diop était-il la botte secrète des Moustarchidines ?
Comme l’a révélé Dakaractu il y a deux semaines, l’inamovible ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances de 2001 à 2012, Abdoulaye Diop, a été nommé vice-gouverneur de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Cela, sur proposition du président de la République. Ainsi, l’ex-argentier de l’Etat va hériter d’un traitement royal avec un salaire de 5 millions de F Cfa et plusieurs autres avantages dignes de son standing.

Outre ses compétences techniques, celui qui a été sacré en 2011 "meilleur ministre de l’Economie et des Finances d’Afrique" par le très sérieux Financial Times est aussi actif dans le mouvement « Moustarchidine Wal Moustachidaty». 

Raison pour laquelle il ne manque pas de théoriciens du complot à relier cette nomination à la montée en puissance du PUR, qui s’était classé quatrième aux Législatives de 2017.  Macky Sall a-t-il donné ce fromage juteux à Abdoulaye Diop pour endiguer une réelle menace à quelques encablures de la présidentielle de 2019 ? C’est la question que les moins curieux se posent dans les salons dakarois.

 
Dimanche 30 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :