Me Sidiki Kaba : « Je ne suis pas en charge d’une diplomatie qui se fait à Sandaga »


Me Sidiki Kaba devant les députés a estimé que le Sénégal n’est pas en danger : « nous ne sommes pas dans la recherche du danger mais à la recherche d’une meilleure protection de nos peuples ». 
Le ministre des affaires étrangères qui porte haut les couleurs de la démocratie estime que la parole du Sénégal est libre et souveraine. Le ministre des affaires étrangères dit ne pas se verser dans une diplomatie qui se fait à Sandaga, mais prône une diplomatie avec des valeurs de dignité humaine. Selon Me Kaba, le Sénégal a signé beaucoup de conventions et que celle qui le lie au gouvernement du Grand – Duché de Luxembourg vise à améliorer la coopération en matière fiscale, à éliminer la double imposition en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune sans créer de possibilités de non-imposition ou d’imposition réduite par l’évasion et la fraude internationale évolutives multiformes et de nature à menacer la stabilité de l’assiette fiscale.
Les députés au cours des débats ont adopté le projet de loi n 04/2018 autorisant le président de la République à ratifier la convention entre le gouvernement de la République du Sénégal et le gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg pour l’élimination de la double imposition et la prévention de l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune signée le mercredi 10 février 2016 à Luxembourg...
Jeudi 15 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018