Me Baboucar Cissé à Khalifa Sall : « Dites-vous que vous avez un mauvais rapport avec l’argent »


Sa plaidoirie a provoqué des murmures outrés sur le banc des prévenus. Point par point, sans effets de manches, Me Baboucar Cissé s'est employé à démolir la défense de Khalifa Sall, qu'il accuse d'avoir « sciemment commis du faux dans l’optique de détourner des deniers publics ». Si l’on en croit l’avocat, Khalifa Sall est « pris au piège de ses propres manœuvres frauduleuses ». « Dites-vous que vous avez un mauvais rapport avec l’argent », a accusé Me Cissé, s’adressant au maire de Dakar. 

Selon Me Baboucar Cissé, « Khalifa Sall est venu s’exposer en victime ». L’avocat de la partie civile a pointé par ailleurs le fait qu’il y ait besoin de « manœuvres frauduleuses », qui selon lui, saperait la bonne gouvernance, faisant allusion aux « faussaires que sont Khalifa Sall et ses co-prévenus ». Me Cissé défend la thèse de l'association de malfaiteurs, du faux en écritures privées et du détournement de deniers publics". A l’appui de sa thèse, les fausses factures pour justifier les dépenses diverses de l’ordonnateur Khalifa Sall, l’avocat de l’État ne croyant pas un mot de sa version des faits, selon laquelle son procès est « politique ».

« Sur le délit de détournement de deniers publics, l’infraction n’est pas discutable. Je vous dis que les faux sont là. L’ordonnance de renvoi est très claire sur les faits reprochés.  Nous avons une véritable organisation mafieuse à la ville de Dakar. Puisse que les factures ne suffisaient, pas on a établi des faux PV qui sont signés par 4 personnes », a plaidé Me Baboucar Cissé. 
Jeudi 15 Février 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018