Macky Sall à l’opposition : « Ayez confiance, je veux que l’on travaille pour le Sénégal. Il n’y a plus d’enjeu pour moi! »


Le dialogue national ou du moins son lancement, a vécu au Palais de la République cet après-midi. Lors de la clôture le Chef de l’État Macky Sall a donné des gages quant à son souhait de voir aboutir les travaux engagés. 
« On doit faire attention et discuter de tous les sujets sensibles comme l’exploitation de nos ressources naturelles. Voir aussi comment partager les ressources. Le Cos-petrogaz est une institution pour gérer tout cela, la société civile va y entrer, mais si vous voulez même l’opposition peut y avoir des sièges », dira-t-il. 
Sur la démarche à entreprendre pour la poursuite du dialogue, le Chef de l’État de rassurer de sa volonté de tout mener en toute transparence. »
« Sur les questions économiques, de santé, ce sera à vous de voir. Et sur le consensus adopté, soyez rassurés que je n’y toucherai pas. Mon souhait est que ce dialogue apporte des résultats pour le Sénégal. Je remercie tout le monde. Je salue la présence massive et qualitative et la valeur du débat. Quant à Mamadou Diop Decroix c’est un « Cayorien loumou wakh amena loumou si lakhass ». Mais ayez confiance, je veux que l’on travaille pour le Sénégal. Il n’y a plus d’enjeu pour moi, que l’on travaille pour le Sénégal. Je réengage ma disponibilité  à travailler pour le succès de cet exercice », fera-t-il savoir. 
Pour finir, le Chef de l’État de rappeler lorsqu’il croise l’opposition il ne manque pas de les chahuter. « Lorsque je croise Decroix je lui dis «  Bathie naaléne dé » et ils me rétorquent « que je suis un dictateur », seulement la dictature n’existe pas au Sénégal », conclura-t-il dans l’hilarité générale.
Mardi 28 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :