Le ministre du Commerce et des Pme a choisi Dakaractu pour dévoiler les grandes lignes de sa feuille de route pour l’année 2018.

Revenant sur 2017, M. Alioune Sarr, qui compte « poursuivre les efforts », s’est réjoui que les exportations atteignent les 10 %. A cet égard, il s’est félicité du rôle d’accompagnement que joue l’ASAPEX auprès des entreprises locales vers les marchés extérieurs. Au rayon du Commerce intérieur, le ministre a mis le curseur sur la stabilisation des prix des denrées de consommation courante et celui des hydrocarbures, avec un taux d’inflation de moins de 1 %. Sous ce rapport, il a rappelé la baisse de l’impôt sur les salaires qui contribue à améliorer le pouvoir d’achat des Sénégalais. Alioune Sarr a aussi salué l’augmentation des revenus des produits agricoles à travers les mécanismes de régulation mis en place par l’Etat depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir. « Le riz sénégalais se vend très bien maintenant », fait constater M. Sarr. Se projetant sur 2018, le ministre du Commerce annonce le démarrage, pour la dématérialisation des procédures, du programme TIC NTF 2, qui est un adjuvant décisif pour conquérir le marché sous-régional et aider au passage de l’informel vers le formel. Le ministre est également revenu sur la Conférence de l’Omc de 2017 qui s’est tenue à Buenos Aires, où le Sénégal a été facilitateur, en première ligne, pour d’adoption du texte final. Pour ce qui est de la protection des ressources halieutiques, Alioune Sarr a, dans cette vidéo, annoncé des mesures qui seront déterminantes.


Mardi 2 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :