Jérusalem / Terrorisme, lieux de pèlerinage : Dakaractu s’entretient avec le porte-parole de la police israélienne


Miki Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne, a échangé avec Dakaractu en marge de la visite qui se déroule présentement dans l’État hébreu par un groupe de journalistes d’Afrique francophone.

 Rencontré au sein de la vieille ville de Jérusalem, ville historique où musulmans, juifs chrétiens cohabitent, notre interlocuteur a révélé qu'Israël compte 30 000 policiers, dont 20 % en civil, chargés de couvrir l’étendue du territoire national. “ La gestion des incidents aux frontières relève des forces armées, “ précisera le haut responsable israélien.

Tous les policiers travaillent pour une seule et même agence, contrairement au modèle des Etats-Unis d’Amérique où il existe 22.000 agences de police. Par exemple, rien que pour la ville de New-York, on ne dénombre pas moins de 30.000 policiers, renseigne M. Rosenfeld. Avant d'annoncer que le lieu est sensible et à cet effet, 360 caméras de surveillance couvrent toute l’étendue du temple et l’esplanade des mosquées. Seize officiers visionnent les caméras de surveillance pour sécuriser Jérusalem qui comporte des quartiers musulmans, chrétiens, arméniens et juifs.

Poursuivant son propos, il a souligné que pour ce qui est de Jérusalem, il y a 80 % d’incidents liés au terrorisme et 20 % d’incidents relevant de la criminalité. “ La police sert aussi la communauté et collabore avec elle pour prévenir les incidents “, a ajouté notre source. “ La menace terroriste est réelle et elle est présente “, fait-il constater.

Toutefois, il se glorifie de l’existence d’une force de réaction rapide appuyée par une technologie de pointe pour endiguer toute menace. Grâce à cette force de dissuasion, on a assisté durant ces deniers mois à une diminution du rythme des attaques, si on en croit toujours Miki Rosenfeld.

Le porte-parole de la police israélienne a aussi mis l’accent sur la sécurisation des lieux de culte appartenant aux trois confessions qui se trouvent à Jérusalem. Il arrive que la prière du vendredi accueille 250 000 fidèles musulmans. "C’est la seule police au monde qui gère autant de complexité", mentionne Miki.  

"Nous sommes prêts à accueillir plus de 5 millions de touristes par an", ajoutera-t-il pour finir…
Mardi 5 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :