Hausse des prix des denrées de première nécessité : Le ministre du commerce réfute et parle de baisse en vue.


Il n'y a aucune raison de s'alarmer pour une  hausse présumée sur les prix des denrées de première nécessité. C'est du moins l'avis du ministre du commerce Aminata Assome Diatta, qui est revenue sur le sujet ce vendredi, à l'occasion d'une rencontre avec la presse. D'après elle, « en ce qui concerne la hausse des prix et les problèmes d'approvisionnement, on retenir que ces problèmes d'approvisionnement sont réglés, et que la tendance évolue vers une baisse des prix. » Une assurance donnée par le ministre en charge du commerce Sénégalais. Ce, malgré les nombreuses rumeurs faisant état d'une flambée des prix du gaz, de l'huile et du riz... 

Par ailleurs, Mme Diatta de poursuivre : « cette situation nous inspire la nécessité de renforcer le dispositif de régulation des prix mis en place. C'est d'ailleurs dans ce sens qu'une réunion est prévue le 24 février prochain pour évoquer cette problématique dans le secteur du riz. » Le tout pour savoir quel niveau de prix il faudra fixer pour les produits importés, précisera-t-elle. 
Vendredi 21 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :