Freiné et mis en quatorzaine alors qu’il tentait d’entrer au Sénégal sans respecter les procédures : Khalilou Fadiga se victimise et s’attaque à la presse.


L’ancien international, Khalilou Fadiga, est très drôle. En quittant Lomé, l’ancien joueur de Auxerre a pris la voie terrestre pour tenter d’entrer au Sénégal sans respecter les procédures. N’eût été la vigilance du Gouverneur de Tambacounda, qui l’a freiné et mis en quatorzaine sur place, Khalilou Fadiga serait entré au Sénégal subrepticement. Une preuve d’irresponsabilité de la part de celui qui doit être un porteur de voix.
Pourquoi Khalilou Fadiga devrait entrer au Sénégal sans suivre les procédures alors que les frontières sont fermées à tous ceux qui sont à l'extérieur du pays...?
Comme si cela ne suffisait pas, Khalilou Fadiga se victimise et s’attaque à la presse sénégalaise. Une attitude du reste connue de l’ancien gaucher de l’équipe nationale. 

Khalilou Fadiga règle ses comptes maladroitement.

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Khalilou Fadiga a lâché ses coups contre ceux qui ont raconté, dit-il, des « contrevérités sur ma personne ». Prenant un plaisir manifeste à un exercice dont il ne  maîtrise pas , l’ancien international sénégalais a tenté de démentir sa mise en quatorzaine, en se délectant. Et pour finir son show, il va brandir des tests qui ne sont pas opérants au Sénégal. Des tests effectués le 22 avril à Lomé, au Togo, ont été montrés en guise de preuves par Khalilou Fadiga qui a sans doute oublié qu’il n’est plus au pays d’Emmanuel Adebayor. 

Khalilou Fadiga doit sûrement ignorer que le Sénégal n’accepte pas de test venant d’un autre pays. Si quelqu’un arrive au Sénégal avec un test négatif provenant de quelque pays que ce soit, il doit se soumettre aux lois sénégalaises en subissant de nouveaux tests. Le Sénégal n'accepte que les tests de l'Institut Pasteur de Dakar et de l'Iressef. 

Fadiga parle de méchanceté, alors qu’il n’est tout simplement pas en règle. Le seul tort de la presse aura été de signaler sa mise en quatorzaine. 

La vérité c’est que Khalilou Fadiga avait cru jouer sur sa célébrité pour entrer au Sénégal sans respecter les procédures en empruntant la voie terrestre. Mal lui en a pris, puisqu’il a été arrêté et freiné net par le Gouverneur Baldé de Tambacounda qui est connu pour sa rigueur. En quittant le Togo, il est passé par le Mali pour entrer au Sénégal par la région de Tambacounda. 

Mieux, mais ce que Khalilou Fadiga ne sait peut-être pas, c’est que même à la fin de sa quatorzaine, il devra rester à Tambacounda, car n’ayant pas d’autorisation de circuler. Il ne pourra donc pas sortir de ce département.

 
Vendredi 1 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :