Décès d’un ressortissant bissau-guinéen au poste des douanes de Nianao : les organisations de défense de droits de l’homme pour l’ouverture d’une enquête (communiqué)


Décès d’un ressortissant bissau-guinéen au poste des douanes de Nianao : les organisations de défense de droits de l’homme pour l’ouverture d’une enquête (communiqué)
La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal ont été informées du décès par arme à feu de Abdoulaye Baldé, de nationalité guinéenne ; décès survenu le jeudi 8 février 2018 au poste frontalier de Nianao, dans le département de Vélingara. 

Le défunt faisait partie d’un groupe de pèlerins qui se rendait à la cité religieuse de Médina Gounass. Le groupe aurait eu des altercations avec des agents de la douane qui leur demandaient de payer une taxe. Une personne du nom d’Abdoulaye Baldé aurait été tuée par balles et au moins deux autres personnes ont été blessées. 

Nos organisations exhortent les autorités à ouvrir une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances exactes du décès du ressortissant bissau-guinéen Abdoulaye Baldé et de traduire en justice les personnes mises en cause.
Vendredi 9 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018