DIOURBEL- Le fort taux de chômage, la non attractivité de la ville et le caractère fantôme des dirigeants dénoncés par le ' Moddel '


DIOURBEL- Le fort taux de chômage, la non attractivité de la ville et le caractère fantôme des dirigeants dénoncés par le ' Moddel '

Tout n'est pas rose à Diourbel. La commune fait partie des localités les plus en retard du Sénégal. Voilà qui est l'avis du Moddel. Le Moddel ou '' Mouvement Diourbellois pour le Développement Local '' accuse les dirigeants qui se sont succédé à la tête de la commune et du département et les traite de '' leaders fantômes ''. À en croire Abdou Aziz Bassel, le Président de la structure, le taux de pauvreté a fini d'atteindre des proportions inquiétantes dans l'agglomération. '' Ce qui nécessite, dit-il, une prise en charge efficace et urgente des préoccupations des populations ''.

Notre interlocuteur de dénoncer, par ailleurs, l'absence d'une politique d'investissement idoine capable de revigorer le secteur de l'économie et le caractère non-attractif de la ville.
Interpellé sur le travail du maire et les réalisations du régime actuel, Bassel se voudra clair. '' Les choses semblent commencer à bouger un peu. Toutefois, c'est loin de nous convaincre. ''
Mardi 2 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :