Crime passionnel à Mbour : Médoune se fait tuer par sa copine Augustine Faye et son rival Ansou Diouf.


Une histoire d'amour s'est terminée tragiquement avec la mort de l'un des amants répondant au nom de Médoune Ciss. La police a été saisie vers 5 heures du matin par les sapeurs-pompiers avec la découverte d’un corps sans vie devant la porte d’un domicile sis au quartier Darou Salam de Mbour, non loin du centre des handicapés.

Sans désemparer, un transport a été effectué sur les lieux aux fins de constatations et d’enquête par les hommes du commissaire Sène de la Police centrale. 
Sur place, les limiers ont trouvé un homme identifié comme étant Médoune Ciss, âgé d’environ 30 ans, domicilié à Thiocé Est, sans plus de précisions, allongé devant la porte de la maison de sa copine, Augustine Faye.

Le susnommé a été retrouvé mort, le corps ensanglanté, devant la porte de la maison, avec des traces de violences sur le corps composées d’une blessure sous l’oreille droite, d’une autre sur le dos qui serait due à un objet pointu et une autre au pouce gauche.

À noter que des traces de sang ont été constatées du lieu de découverte du corps jusqu’à la chambre de sa petite amie.

Interpellée, la nommée Augustine Faye,  petite amie du défunt, prétend que ce dernier se serait fâché après une dispute dans sa chambre avant de briser un miroir et de sortir. Interpellée sur les blessures du défunt la susnommée affirme que ce dernier se serait cogné la tête au mur de la porte d’entrée. 

C’est quelques instants après qu’elle aurait été avisée de la mort de son petit ami. Elle aurait, au préalable, contacté la mère du défunt pour l’informer de la dispute avec son fils.

Le corps a été transporté à l’hôpital de Mbour par les sapeurs-pompiers suite à une réquisition délivrée au médecin légiste aux fins d’autopsie. 
 
Suite à la mort suspecte du nommé Médoune Ciss, la police a finalement procédé à l'interpellation des deux meurtriers qui s'identifient comme suit : 

- Augustine Faye, née le 08/11/1985 à Mbour, de Joachim et de Khoudia Senghor, se disant restauratrice, domiciliée au quartier Darou salam. 

- Ansou Diouf, né en 1972 à Ndorong-log, de Diégane et de Coumba Ndour, maçon, domicilié à Darou salam. 

La victime a piqué une crise de jalousie dans la chambre de sa copine Augustine Faye. Paniquée, cette dernière a appelé au secours son amant Ansou Diouf et une bagarre va éclater entre les protagonistes, causant la mort à Médoune Ciss... 
Mercredi 23 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :