Covid-19 : Geste de solidarité des Chefs cuisiniers du Sénégal au profit des agents de police sur le terrain


Étant un des éléments essentiels de la lutte contre la propagation du Covid-19, les éléments des forces de défense et de sécurité viennent de bénéficier de l’assistance de la Fédération nationale des cuisiniers du Sénégal (Fnacs) en collaboration avec l’Enfht (Ecole nationale de formation hôtelière et touristique). Ces deux structures se sont portés volontaires pour préparer de bons plats et les offrir aux policiers. Ce mercredi 29 avril 2020 constitue la journée de lancement de leur initiative bénie par la tutelle (ministère du Tourisme) une série de distribution d’aides alimentaires aux agents de police de Dakar-Plateau.
 
Pour cette première journée, une remise d’au moins 100 barquettes, de dessert et de boisson se fera, cet après-midi, en présence des autorités policières du Commissariat central, ont informé les initiateurs de cette action. Une action que Youssoupha Diémé, président de la Fnacs, dit vouloir élargir, avec ses semblables, au profit de tous les agents des forces de défense et de sécurité. Ce, avec pour perspective de faire un geste analogue aux personnels de santé, afin de les encourager dans cette guerre engagée contre le Covid-19.
 
Directeur de l’Enfht, Moussa Thior a relevé que cette initiative se veut un moyen d’apporter une bouffée d’oxygène aux agents. À ces agents de police qui, chaque soir, au moment où tout le monde profite du confort familial, sont obligés de rester dehors, pour veiller au respect des mesures et garantir la sécurité des populations.
 
Mais, il faut signaler que c’est de Mohamed Daff, un jeune chef cuisinier Sénégalais vivant à Paris, actuellement à Dakar, qu’est venue l’idée d’offrir des repas aux policiers. Une idée concrétisée en France par ses collègues pour encourager les soldats au front contre le Coronavirus. Celui-ci en a profité pour lancer un vibrant appel aux restaurateurs.
 
Fatou Ndiaye Dakono, Coordonnatrice de la distribution de ladite aide alimentaire a, pour sa part, relevé que ses collègues cuisiniers et elle entendaient, non seulement apporter leur contribution dans cette farouche bataille contre le Covid-19, mais aussi donner un signal fort aux autres secteurs. Cela, quoique leur secteur soit  rudement affecté par la pandémie.
 
 
Jeudi 30 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :