Affaire des centres de redressement de Kara : Ce qui a été décidé par le juge du 8e cabinet concernant Babacar Diao dit «Pépé».


Affaire des centres de redressement de Kara : Ce qui a été décidé par le juge du 8e cabinet concernant Babacar Diao dit «Pépé».
Le nommé Babacar Diao dit Pépé, fils de Baba Diao ITOC, a été entendu, dans l’enquête menée par la Section de recherches de la Gendarmerie, à l’encontre de 46 personnes arrêtées dans l’affaire des centres de redressement de Kara.

Mais, les talibés de Kara, entendus dans cette affaire, « n’ont pas cité le nom du fils du milliardaire lors de leur audition », nous apprend une source proche du dossier. En revanche, ce dernier a confirmé avoir « prêté un appartement, mais ignorait totalement tout ce qui s’y passait ».

« Babacar Diao dit qu’il n’y est pour rien, parce qu’il ignorait ce qui se passe dans l’appartement », nous dit-on. D’autre part, le ministère public n’a pas retenu l’implication « à ce stade de l’enquête », des propriétaires de maison en location, qui abritaient les camps de redressement de « Kara-sécurité ».

Ainsi, le juge d’instruction du 8ème Cabinet d’instruction de Dakar a décidé d’inculper toute la bande supposée mêlée à cette affaire, à l’exception de Babacar Diao dit Pépé, qui est placé sous contrôle judiciaire. Lequel fils du milliardaire Baba Diao n’a donc pas été écroué.
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :