Affaire Ahmad Ahmad : Le TAS accède au recours de l'ancien président de la CAF et réduit considérablement sa sanction.


Selon un communiqué officiel publié par le Tribunal arbitral du sport (TAS), la sanction qui avait été initialement infligée à l'ancien président de la CAF, Ahmad Ahmad, a été considérablement réduite par le TAS suite au recours introduit par ce dernier. Le malgache est désormais suspendu pour une période de deux ans au lieu de 5 ans en plus d'une amende réduite à 50.000 francs suisses (200.000 francs suisses en première instance.) 

Dans ladite décision rendue à Lausanne et publiée ce lundi 8 mars, Ahmad Ahmad est également blanchi des accusations portées à son endroit concernant l'affaire liée aux contrats "Tactical Steel." Selon le TAS les pièces fournies ne permettent pas d'établir l'existence d'avantages personnels que le malgache aurait tiré de ces contrats.

Le président sortant de la CAF avait 5 ans de suspension de toutes activités liées au football professionnel par la chambre de jugement de la Commission d’éthique indépendante de la Fifa. Pour des faits à lui reprochés d'abus de pouvoir, de corruption, détournements de fonds etc... 
Lundi 8 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :