ARRESTATIONS TOUS AZIMUTS - Aïda Mbodj estime que Macky a atteint le point du non-retour et qu'il a fini de déclencher sa machine à emprisonner


ARRESTATIONS TOUS AZIMUTS - Aïda Mbodj estime que Macky a atteint le point du non-retour et qu'il a fini de déclencher sa machine à emprisonner
À l'occasion de ce véritable duel de femmes sur le plateau de Dakaractu, Aïda Mbodj, qui avait en face d'elle le ministre Maïmouna Ndoye Seck, est revenue sur le boycott des députés de l'opposition lors de la réception avortée du Premier ministre à l'Assemblée nationale. Pour elle, il s'agissait juste d'empêcher Mouhamed Boun Abdallah Dionne de se défouler. '' Nous avons refusé de laisser au Premier ministre la possibilité de procéder à son show et lui donner l'occasion de faire comme son patron à l'occasion de son dernier discours... Ils ont voulu nous donner 12 minutes sur 122. ''
 
Interpellée sur l'arrestation de Khalifa Sall , Aïda Mbodj parlera de justice du deux poids deux mesures. '' La reddition des comptes doit concerner tout le monde. Le Président Macky Sall a été, en même temps, ministre de l'intérieur et Ministre des collectivités locales Il savait que celà existait dans la marie de Dakar. S'il voulait arranger les choses sans emprisonner quelqu'un, il se serait limité à sortir une circulaire. Il y a des maires qui escroquent, qui détournent et qui ne sont pas inquiétés. ''
 
Sur l'arrestation de Barthélémy Dias, Aïda Mbodj estimera que le Président de la République est dans une dynamique accélérée d'emprisonnement de l'adversaire politique. '' Il est sur le point de non retour. Il a déjà déclenché sa machine. Il risque de faire dire aux Sénégalais qu'il est méchant. ''
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :