Youssoupha Niang (Cojem) : "La réélection du Président Sall passera par l'enterrement de toutes les haches de guerre"


"Les querelles intestines aux structures locales du parti et de la coalition Benno Bokk Yakaar au niveau national et dans les diverses localités du Sénégal seront les premiers et uniques obstacles à la réélection du Président Macky Sall en 2019". Voilà qui est l'avis de Youssoupha Niang, coordinateur départemental de la Convergence des Jeunes Mackystes dans la capitale Sénégalaise et responsable politique de l'Apr à la Patte d'Oie. Visiblement agacé par la pléthore de polémiques entre militants ou entre responsables, le jeune Républicain a tenu à mettre tout le monde devant ses responsabilités.
"Nous avons besoin d'enclencher une dynamique unitaire dès aujourd'hui pour nous mettre à l'abri de mauvaises surprises. Nous avons besoin de taire les querelles et de satisfaire aux exigences de la victoire lors de la prochaine Présidentielle, comme l'a si bien mentionné notre leader national lorsqu'il rencontrait les leaders du parti à Dakar".
Youssoupha Niang de démentir, toutefois, l'information selon laquelle, le Président Macky Sall a promis de dissoudre l'Assemblée nationale et de ranger dans les oubliettes le Haut Conseil des Collectivités Territoriales en cas de débâcle. Pour lui, son mentor est loin des règlements de comptes et des menaces. ''Nous savons identifier les obstacles et proposer les solutions'', a-t-il conclu son discours.
Vendredi 19 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018