Vol, violence et voie de fait : deux dames en toute complicité subtilisent l'argent d'une commerçante et écopent de 2 ans dont 2 mois ferme.

Mbène Sène et Marème Ndiaye, nées toutes les deux en 2002, ont été jugées ce mardi 30 novembre 2021 par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de violence par voie de fait et de vol d'un montant de 190 000 francs au préjudice de Adja Saly. Pour ces motifs, elles ont toutes été condamnées à 2 ans dont 2 mois ferme contre la première et 1 mois ferme contre la deuxième.


Vol, violence et voie de fait : deux dames en toute complicité subtilisent l'argent d'une commerçante et écopent de 2 ans dont 2 mois ferme.
À la barre, Mbène Sène a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Elle explique :  "j'avoue avoir volé l'argent. C'était un vendredi, la victime était dans sa chambre en train de compter de l'argent. Elle souligne que c'est Marème qui l'a informé que la victime détenait de l'argent. Ainsi, elle précise que lorsqu'elle a pris l'argent, elle l'a ensuite remis à Marème. "J'ai reçu 30.000 francs que j'ai restitués à la police", se dédouane-t-elle.

Quant à la co-prévenue, Marème Ndiaye, elle déclare n'avoir jamais pris l'argent. "Je n'ai jamais dit à Mbène que la plaignante détenait de l'argent. Et elle ne m'a rien remis", se défend-elle.

À son tour, la plaignante Adji Saly affirme avec une ferme conviction que quelqu'un a dérobé son argent qu'elle avait gardé dans son sac lorsqu'elle est sortie de sa chambre, mais elle ignorait l'auteur des faits. Finalement, c'est une certaine Amina qui lui a dit que c'est Marème qui l'a pris avant de l'introduire dans la poche de son pantalon. La plaignante laisse entendre qu'à la police, elles lui ont restitué une somme de 160.000 francs CFA. 

Concernant la violence par voie de fait, la partie civile déclare que les mises en cause l'ont accusée d'avoir une fois fait un avortement illégal avant de s'en prendre à elle. C'est au cours de notre altercation qu'elles ont subtilisé l'argent. 

Finalement, elles ont été déclarées coupables et condamnées à deux ans dont un mois ferme pour Mbène et deux ans dont deux mois ferme pour Marème Ndiaye. 
Mercredi 1 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :