Un tour avec Diao Keïta Baldé : Le quotidien d’un « Lion » sur le rocher…


Dans ces séquences tournées par le club (Monaco), en mode « Tour de voiture », quelques jours avant le choc contre le PSG le 12 janvier, au parc (3-3)l’attaquant du club de la principauté, Diao Keïta Baldé annonçait : « On s'est  bien se reposé. On va faire une bonne séance d'entraînement ce matin pour préparer le match de dimanche contre le PSG... »
Dans cette virée, Diao fait un rapide tour de son actualité footballistique. Entre son nouveau rôle de papa et la progression de sa carrière, et son statut de «Super Sub». Le «Lion» se livre sans réserve sur le «Rocher».
 
L’attaquant international sénégalais Diao Keïta Baldé (24 ans) retrouve une nouvelle jeunesse. Cette saison Diao affiche au compteur 16 matches 6 buts et 2 passes décisives toutes compétitions confondues, dans le club du rocher. Avec l’AS Monaco, Keïta Baldé enchaîne les bonnes performances depuis quelques matches. Une belle forme qui coïncide avec le départ de Leonardo Jardim encore viré. Et, l’arrivé d’un nouvel entraineur, Robert Moreno, qui semble compter sur l’ancien buteur de la Lazio, pour relancer l’ASM. « Avec le nouveau coach (Robert Moreno), on essaie de s'améliorer afin de trouver la meilleure formule... »,  se réjouit-il d’emblée. 


 
Bien sapé, la coiffure impeccable, une paire de lunettes tendances subtilement portée. Comme à son habitude, Keïta Baldé soigne son apparence, même en allant à l’entraînement… C’est à bord d’une rutilante Mercedes noire mate que l’ancien pensionnaire de la « Macia » au FC Barcelone, a rejoint ses coéquipiers, dans les installations modernes du club.
 
En immersion dans le bolide du Monégasque, on est accueilli par la chanson « Cambio » de Ozuna & Annuel AA, dont les notes s’échappent doucement des enceintes du véhicule. La climatisation en mode « Off », l’ambiance y semble être tiède, malgré le froid qui glace la principauté.
 
Dans un français poussif, celui qui a vu le jour en Espagne, avant d’atterrir en Italie, garde encore un bel accent Hispanique. La barrière de la langue à présent franchie. Le natif d’Abrucies transféré de la Lazio à Monaco (août 2017) pour environ 30 millions d’euros, s’impose peu à peu chez les "Rouge et blanc", « même si je ne joue pas beaucoup. Je suis toujours prêt à me donner à fond pour l'équipe. Je suis toujours prêt à rentrer sur le terrain qu'importe le temps de jeu, même si c'est pour 10 minutes... Je fais en sorte de rester positif, de tout donner d'abord pour moi et ensuite pour mon club », insistera le numéro « 14 » de l’ASM.

Malgré des débuts prometteurs, le « Lion » de la Teranga ne convainc pas ses dirigeants Monégasques. Keïta Baldé file à l’Italienne et retrouve la série A en prêt, l’Inter Milan. Un prêt non concluant chez les « Nerazzurri » (29 matches 5 buts et 2 passes décisives.) Le « Lion » blessé revient se refaire sur le rocher : «Maintenant je suis père de famille (le petit Thiago venu au monde en novembre 2019.) Je suis plus posé. En outre j'ai acquis beaucoup d'expérience à l'Inter Milan, au FC Barcelone, à la Lazio et ici à Monaco. Tout cela m'a donné beaucoup de maturité », reconnaîtra l’un des grands espoirs du football Sénégalais qui tarde encore à exploser.

En sélection avec l’équipe nationale du Sénégal qu’il a rejoint en mars 2016 (30 sélections 5 buts.) Comme dans les différents clubs pour où il est passé. L’ailier droit reconnait qu’on lui a toujours reconnu un immense potentiel mais : «Beaucoup de coach me disent que je suis un bon joueur, mais il me manque quelques encore quelques palettes, notamment le jeu de tête. Pourtant, il m'arrive de marquer de la tête (rires) » admet-il entre deux coups de volant le regard rivé sur la route. Il enchaîne  de plus belle «  Il faut juste travailler cela. Là je commence à prendre confiance, petit à petit je me bonifie dans ce domaine. Je  prends exemple sur des joueurs comme Cristiano Ronaldo pour visionner ses matches. Et, observer ses déplacements, son timing, la manière dont il saute dans les duels aériens... »


Le cadre idyllique du club du rocher semble être taillé pour servir de « tanière » au « lion ». «On a un beau cadre à Monaco. Une belle vision panoramique. On s'entraîne ici chaque jour, on donne le maximum. Les gens sont respectueux, on est en famille ici...» 


Après un trajet relativement calme, le joueur arrive directement au club, entres les salutations avec le personnel et l’entrée au parking, il  place sa blague matinale, une petite pique adressée à l’un de ses partenaires : « J'ai ma place de parking à côté de mes coéquipiers Jovetic et Bakayoko. J'essaie d'arriver avant lui (Jovetic) pour me garer parce qu'il ne sait pas se garer (rires...) » Une bonne humeur révélatrice de la confiance et du bel état d’esprit qui habite le joueur.

"Le général" ou "Beau gosse" comme le surnomment  affectueusement ses partenaires ainsi que les membres du staff, débutera sa séance par un bilan médical de routine. Tout va pour le mieux pour Diao, une bête de travail comme en témoigne son impressionnante musculature un peu à la CR7, une de ses idoles.   « Aujourd'hui on a un petit contrôle avec le nutritionniste. Pour regarder si la machine (Son  corps) marche bien. Il faut toujours être bien préparé. C'est important de veiller à sa nutrition, bien s'hydrater etc... C'est très important. » Une belle virée s’achève ainsi sur le rocher ou le « Lion » marque son territoire au fil des partiesD’ailleurs l’attaquant de l’ASM signera une belle prestation quelques jours plus tard contre le PSG (3-3.)
Mercredi 15 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :