Un singe « patass roux » s'échappe et blesse une dame au Parc Hann: « c’est un sabotage, quelqu'un est venu soulever la cage de sécurité du primate…nous avons pris les mesures pour la Dame jusqu’à ce que… » (Source ministère)


Un singe s’est échappé de sa cage de sécurité du Parc de Hann le 10 juin dernier pour s’attaquer à une visiteuse qui accompagnait ses enfants. L’information largement relayée sur les réseaux sociaux laisse entendre que « L.D a failli y laisser sa vie sous le regard impuissant du personnel et des visiteurs du parc ». Nous avons voulu en savoir plus et avons contacté une source autorisée au sein du Parc de Hann. Et cette dernière laisse penser à un sabotage.
« Le problème n’est pas lié ni aux infrastructures, ni aux équipements. C’est un animalier qui avait mis le singe (patass roux) dans une cage de sécurité pour pouvoir entretenir le gîte où vit habituellement l’animal. Maintenant il y a un mécanisme ou à partir de derrière on peut ouvrir la cage en tirant sur un câble pour que l’animal ressorte et rejoigne son gîte. Mais la consigne de sécurité est de mettre un cadenas après avoir baissé la porte de la cage de sécurité, ce que l’agent n’a pas fait. Et après avoir nettoyé la cage du singe, il est parti lui chercher à manger. C’est ainsi que quelqu’un est venu derrière ouvrir la petite porte de la cage de sécurité ».
Selon notre source c’est ainsi que le primate est ressorti et a blessé grièvement la dame. Secourue par la sécurité du Parc, la dame a été emmenée illico au service médico social du Parc. Elle a été par la suite acheminée à l’Institut Pasteur de Dakar où elle a reçu tous les soins à ceci deux reprises et aux frais de la Direction du Parc.
« C’est une défaillance humaine, quelque chose qui ne devait normalement pas arriver. Mais on est convaincu que c’est un sabotage. Des mesures administratives nécessaires ont été prises contre l’agent. On a fait le nécessaire avec la dame aussi jusqu’à ce qu’elle-même nous dise que nous avions pris bien soin d’elle. Et qu’un de ses oncles à l’hôpital de Thiaroye pouvait s’occuper du reste »
La personne soupçonnée d’être derrière ce sabotage n’a pas encore clairement identifiée, mais les enquêtes se poursuivent.
 
Samedi 25 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :