Touba : Le faux prophète Habib Diabang retrouve la liberté…


Habib Diabang recouvre l’air de la liberté. Il a été relaxé hier par le tribunal correctionnel de Diourbel du délit de profanation d’un lieu de culte. Pour rappel, le procureur de la République avait requis une peine de 6 mois de prison.

À l’enquête, le guide de mouvement « Diwanou Bamba Saliou-Kara », Habib Diabang déclarait : « nous avons reçu une mission consistant à faire un ‘’TAWAF’’ (7 tours) au niveau de la grande mosquée de Touba pour sauver l’humanité, la lumière qui va nous permettre de faire cette mission se trouve sur ces lieux », se prenant comme le sauveur de l’humanité, il ajoute : « je suis le prophète Issa et je vais sauver l’humanité avant la fin du monde. »

Le 19 février dernier, il avait organisé avec quelqu’un de ses membres le rite de la procession en direction de la mosquée de Touba, il a été placé sous mandat de dépôt avec 5 de ses disciples. Ils étaient accusés d’avoir investi les lieux pour y faire leur ‘’Tawaf’’, à l’image de ce qui se fait à la Kaaba à la Mecque. Et il s’en est suivi une bagarre entre les deux groupes.

La police, arrivée sur les lieux, a procédé à des interpellations dans les rangs de Habib Diabang. Il retrouve la liberté suite à la décision de la justice, note l’Observateur...    
Mercredi 16 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :