Tivaouane : Frapp France dégage interpelle l'OFNAC et la Cour des comptes sur un supposé détournement de 15 millions FCfa de la présidente du Conseil départemental.


Le Frapp section Tivaouane vient d'annoncer de terribles révélations sur la gestion qu'il estime nébuleuse de la présidente du Conseil départemental de Tivaouane, Seynabou Gaye Touré. 

 

En effet, le Frapp section Tivaouane a sorti un communiqué pour évoquer un présumé  détournement de deniers publics par Seynabou Gaye Touré. 

 

« Le Conseil départemental avait fait une délibération d'un fonds de quinze millions FCFA (15. 000 000) sur la base d'un crédit revolving pour accompagner les femmes du département de Tivaouane avec des prêts pour des projets basés sur l'économie solidaire. Mais à la surprise générale, ce sont les mêmes conseillers départementaux qui ont un mandat électif public, qui prennent, reçoivent ou conservent, directement ou indirectement, les intérêts quelconques du Conseil départemental, ces conseillers qui ont en charge en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration ou le paiement des échéances par les bénéficiaires sont ceux qui sont sélectionnés pour bénéficier de ces financements » lit-on dans le communiqué. 

 

Le Frapp section Tivaouane qui estime qu'une « telle pratique constitue un conflit d'intérêt manifeste et un détournement d'objectif de ces fonds, compte saisir l'Ofnac et la Cour des comptes ».

Jeudi 22 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :