Thierno Seydi (Agent de joueurs) : « Bocandé, Aliou Cissé et moi (...) Mon premier transfert... Koulibaly doit quitter Naples (...) Si le Casa descend en L2... » (Entretien)

Thierno Seydi est un agent de joueurs originaire de Goudomp dans la région de Sédhiou. Né à Dakar, l'agent de Didier Drogba va constamment à Goudomp pour des vacances. Dans cet entretien, il revient sur son enfance de boy Dakar en Casamance. Ses relations avec Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions du Sénégal, Bocandé qui était son idole. Thierno Seydi n'a pas manqué de décrier les parents de joueurs qui font des pressions inutiles sur sa personne à cause de l’appât du gain. Il s'est désolé aussi de la situation du championnat national et du management des clubs, plus précisément du Casa Sport qui est son club de coeur, avec la guéguerre qui fait rage au sein du Comité Allez Casa.


Bocandé a été inconsciemment le déclencheur de ma décision de devenir agent de joueur...  Je suis très content de revenir séjourner en Casamance. Je suis ravi de revoir que Ziguinchor vit. 

 

Je ne ratais pour rien au monde les entraînements du Casa Sports. Au lendemain de la victoire finale de la coupe du Sénégal en 1979, Jules François Bertrand Bocandé était mon chouchou. J'étais le "Boy Dakar" qui étais sous sa coupe. Il était de ceux qui m'ont incité à embrasser le métier d'agent de joueurs. Il était inconsciemment le déclencheur, à travers sa réussite à l'étranger, de ma décision de devenir agent de joueurs.

 

Si le Casa Sports descend en Ligue 2, ce sera en partie de la responsabilité des deux camps de "Allez Casa" ! 

 

Le Casa Sports est naturellement mon club de cœur. Les divergences d'Allez Casa ne sont sous-tendues que par des problèmes crypto-personnels. C'est ce qui est dommage... Toutes les personnes que j'ai approchées pour m'impliquer dans le conflit, m'ont souhaité "bonne chance." Mais si l'équipe venait à descendre, ce sera de la responsabilité des deux camps... Je considère le Casa comme un puits où tout le monde peut puiser.

 

Parfois certaines familles de joueurs veulent saboter le travail des agents... Ils sont tous attirés par l'appât du gain. 

 

Je n'ai pas de vie de famille depuis plus de 30 ans. Je rends grâce à ma femme. Elle s'occupe bien de la famille. À titre d'exemple, du 20 juillet 2019 au 02 août, je n'ai pas fermé l'oeil plus de 05 heures par nuit. Il y a des parents (Familles de joueurs) qui veulent saboter le travail. Ils sont tous attirés par l'appât du gain. Il y'a des agents qui acceptent d'être rackettés  par des membres de famille de joueurs, mais pas moi. Il n'y a aucun joueur qui peut changer ma vie.

 

Mon premier transfert ficelé m'a permis de payer mes études universitaires en France... 

 

Je gère une trentaine de joueurs Sénégalais. Mais sachez que gérer un joueur Sénégalais est plus difficile que de gérer un joueur étranger. Le premier transfert que j'ai réussi à ficeler, c'était un ami, il s'appelle Lamine Sylla Kanté. C'était en 1991. Il m'a valu 3.000 euros à l'époque, environ 1.965.000 FCFA. Mais, c'est Oumar Daf, l'ancien international Sénégalais qui a été le premier joueur que j'ai fait signer en tant qu'agent. Il est resté avec moi du début à la fin de sa carrière de joueur. Il est toujours avec moi. Il y a aussi Didier Drogba que j'ai détecté lorsqu'il avait 17 ans. Lui aussi du début à la fin de sa carrière et jusqu'à présent, il ne peut pas faire quoi que ce soit sans m'en parler. Idem pour Khalilou Fadiga qui me le rends toujours. Je vous dit, sur les 23 joueurs de l'épopée 2002, les 15 étaient avec moi dont le capitaine, Aliou Cissé. Le porte-feuille de notre société d'agent de joueurs compte 70 professionnels.  

 

 

Le coach Aliou Cissé a appris de ses erreurs... 

 

 

Je n'étais pas convaincu au moment où Aliou prenait la sélection nationale. Mais il était écrit dans son ADN qu'il allait prendre l'équipe. Aliou a appris de ses erreurs. Je pense qu'au début, la manière dont il voulait aborder les choses était très maladroite. Un sélectionneur national est un statut dans un pays. Quand on veut communiquer par Facebook, c'est maladroit. Apparemment, il a rectifié. Les critiques, il faut savoir s'en servir. Mais pour des raisons familiales et le fait que je sois son ancien agent, j'ai décidé de m'abstenir dans sa gestion.

 

Kalidou Koulibaly doit quitter Naples... 

 

Il faut savoir partir au bon moment. Kalidou Koulibaly doit quitter Naples. Il faut qu'il parte l'été prochain. Il a tout fait dans ce club Italien. Il a fait ses preuves. C'est le moment de partir. 

 

L'État doit régler la question de Startimes, sinon ça n'ira pas loin. 

 

Le problème des clubs qui jouent le championnat Sénégalais, c'est un manque d'argent. Il faut que l'État "impose" les sociétés à accompagner les clubs à travers les taxes. Les sociétés doivent accompagner les clubs. Un club comme la douane ne doit pas avoir un problème de fonds. Cheikh Seck porte le Jaraaf à lui seul. Génération Foot a la chance d'avoir Mady Touré et le FC Metz. Le Casa Sports a Seydou Sané et ceux qui tournent autour de lui... D'où la nécessité pour l'État de régler la question du partenaire Chinois de la Ligue Pro, Startimes. Sinon ça n'ira pas loin. D'où la nécessité de revoir la politique de gestion des clubs parce que le bénévolat c'est fini. Il faut que les clubs cherchent des ressources additionnelles. La gouvernance des années 80 des clubs c'est fini. Rester sept mois sans jouer c'est aberrant... C'est récemment que j'ai appris que le champion reçoit 20 millions. C'est rien cette modeste somme par rapport aux dépenses faites par les clubs chaque saison. 

 

C'est une honte pour le Sénégal de se glorifier du stade de Lat Dior de Thiès, il faut être ambitieux

 

La première anomalie du Sénégal c'est le manque d'infrastructures sportives. C'est une honte pour le Sénégal de se glorifier du stade Lat Dior de Thiès. Il faut être ambitieux. Il faut arrêter de construire des stades "Taf yeungueul". Il faudra revoir la politique des infrastructures au Sénégal...

 

 

 

Mardi 18 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :