Tabaski 2020 : Les moutons « invendus » au niveau des Daaral, les éleveurs crient leur désarroi

Beaucoup de sénégalais ont entrepris d’élever chez eux au lendemain de chaque fête de l’Aïd El Kébir des moutons afin de préparer au mieux la Tabaski suivante. Celle de cette année avec en prime la maladie du coronavirus a rendu assez difficile la situation des éleveurs qui ont rallié Dakar pour vendre leurs moutons. De Diamaguène à Yoff, le constat est le même, les moutons font encore légion dans les « Daaral ».

Dans ce reportage de « Dakaractu » effectué ce jour de Tabaski, les éleveurs demandent à l’État de leur permettre de rester encore quelques jours afin d’écouler le cheptel restant.


Vendredi 31 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :