Sitteu (Lutteur, écurie Lansar) : « Beaucoup de jeunes lutteurs ont péri dans la mer ou rallié l’Espagne »


Invité de l’émission Arènes Sénégalaises sur Itv, le lutteur de l’écurie Lansar, Sitteu, s’est désolé du nombre de jeunes lutteurs qui ont péri dans l’émigration irrégulière par voie maritime. De l’avis du jeune lutteur de Diamaguène, la crise sanitaire et ses conséquences en sont les causes. 

 

En plus d’une absence de politiques dédiées à la formation et à l’insertion des jeunes…

Exacerbées par la pandémie de la covoi-19, les traversées clandestines ont connu une inquiétante recrudescence. 

 

Pour Sitteu : « En réalité les gens qui ont péri dans la mer sont les jeunes lutteurs qui étaient en activité dans la lutte, dans les localités, et qui remportaient des tournois… Je puis vous assurer que beaucoup de jeunes lutteurs ont péri dans la mer ou rallié l’Espagne. La plupart d’entre eux habitaient dans les zones côtières et les îles environnantes. Avec leur activité dans la lutte, ces jeunes avaient au moins des revenus financiers », a-t-il fustigé.

 

Après un peu plus de 10 mois d’inactivité, le phénomène de Lansar estime que : « Il est temps qu’on réunisse autour d’une table, les principaux acteurs de la lutte, les têtes pensantes, les anciens lutteurs etc… Ce, afin de trouver des solutions durables. Si nous nous unissons tous pour aller vers l’essentiel, la lutte en sortira gagnante. »

 

Mercredi 20 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :