Sens dessus dessous sur l’axe Dakar-St-Louis : retour sur un mardi noir dans les universités sénégalaises


Les étudiants de l’université Cheikh .A. Diop sont sortis pour affronter les forces de l’ordre dans l’après-midi de ce mardi. Cela, à la suite de l’assassinat de leur camarade étudiant Fallou Sène tué par balle lors d’une brulante manifestation, ce matin à l’université Gaston Berger de ST Louis.

Un affrontement qui a causé beaucoup de blessés, dont quelques cas très graves à l’UGB. D’où le motif de ce déchainement des étudiants de l’UCAD qui fustigent le comportement des forces de l’ordre. Mais aussi ce fut une occasion saisie par ces jeunes pour dénoncer le mutisme de l’État qui semble intentionnellement faire la sourde oreille face aux multiples plaintes adressées, dont le non-paiement des bourses, les mauvaises conditions de travail, entre autres maux qui gangrènent leur secteur.

Ainsi, au cours de cette manifestation, beaucoup de dégâts ont été notés. Une voiture de police brulée ; le saccage de la maison du ministre de l’Enseignement supérieur, la destruction de certaines infrastructures, un embouteillage  qui a complètement bloqué la circulation. Ce que les automobilistes déplorent d’ailleurs, du fait des retards induits.
Mardi 15 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :