Sénégal – Namibie : Le point sur la tanière, le huis clos partiel et l’historique des matches entre Lions et les Brave Warriors…

À quelques 48 heures du match Sénégal - Namibie comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, la tanière se porte plutôt bien. À part le forfait de l’attaquant de Villarreal, Boulaye Dia, les Lions devraient recevoir les « Brave Warriors » dans les meilleures conditions ce samedi, sur la nouvelle pelouse du stade Lat Dior (19h00, GMT).


Un match vers lequel Aliou Cissé se dirige avec quelques certitudes concernant son onze de départ qui commence à prendre forme,  mais aussi pas mal de chantiers notamment au niveau de son couloir droit et dans l’entrejeu…

 

Boulaye Dia handicapé par son genou gauche…

 

Sur le plan médical, le docteur de l’équipe nationale sénégalaise, Abdourahmane Fédior affiche une infirmerie assez vide depuis le début de ce regroupement entamé le lundi 04 octobre. Sauf que, comme annoncé depuis quelques jours, Boulaye Dia, sera absent de la feuille de match du fait d’une blessure au genou (entorse du ligament collatéral médian du genou gauche), selon le diagnostic effectué par le staff médical Sénégalais. En réalité, le pensionnaire du club espagnol était à Dakar pour faire constater sa blessure contracté à l'entraînement, avec Villarreal, conformément au protocole habituel.

 

Sény Dieng ménagé durant les premiers galops d'entraînement…

 

L’autre petite préoccupation vient de Timothy Sény Dieng, l’un des trois portiers convoqués pour ces 3e et 4e journées des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Le Suisse d’origine sénégalaise qui a rejoint la tanière le lundi soir, a été laissé au repos par le staff médical pour des raisons encore inconnues. Le gardien des Queens Park Rangers a été ménagé lors des deux dernières séances des Lions auxquelles il n’a pas activement pris part. Pas de quoi s’inquiéter a priori…

 

Bouna Sarr, la solution à droite ?

 

En concurrence directe avec le pensionnaire de Bologne FC, Ibrahima Mbaye, au poste de latéral droit, Bouna Sarr devra mettre les bouchées doubles pour gagner sa place pour espérer ravir la vedette à Mbaye titularisé dans le couloir droit lors des rencontres contre le Congo et le Togo. Une mission qui peut ne pas être impossible pour l’ancien joueur du FC Metz et de l’Olympique de Marseille qui pourrait profiter du faible temps de jeu de son concurrent, Ibrahima Mbaye en club (un seul match disputé cette saison) et de ses performances peu convaincantes pour honorer sa première titularisation contre la Namibie. Son association avec Ismaïla Sarr sur le flanc droit reste une belle option pour les Lions.

 

Un regroupement placé sous le signe du huis clos… La tanière isolée par Aliou Cissé…

 

Quelques petites tracasseries qui ne devraient pas avoir un impact conséquent sur les plans d’Aliou Cissé qui a opté pour un huis clos quasi-total pour répéter ses gammes loin du regard critique de la presse sportive. Une « bunkerisation » de la tanière qui a été diversement appréciée par les autres. En tous cas, certains ne voient pas d’un bon œil cette disposition qui isole les joueurs du public et du feu des projecteurs, même si la pandémie de la covid-19 et le protocole sanitaire imposent en partie ces restrictions.

 

Une victoire quasi impérative des lions face aux Braves guerriers…

 

Face à la Namibie qui pointe à la 25ème place dans le classement Afrique, la victoire est quasi impérative pour le Sénégal qui tentera au moins de faire le plein de points à domicile, ce samedi 09 octobre, avant d’aller chercher un bon résultat à l’extérieur contre la même sélection, trois jours plus tard (le 12 octobre en Afrique du sud.)

 

Déjà cinq confrontations entre les deux sélections… Le triplé de Diouf en 2001…

 

Enfin, il faut dire que la Namibie réussit plutôt bien au Sénégal qui s’est imposé à cinq reprises sur autant de matches disputés. Déjà en mars 2001, lors des éliminatoires de la coupe du monde 2002, le double ballon d’or africain,  El Hadji Ousseynou Diouf, signait un retentissant triplé contre la Namibie qui s’inclinait lourdement 4-0 sur la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor. 

À l’époque, l’actuel entraîneur des Lions, Aliou Cissé était de la partie.

 

Les Namibiens subiront le même sort lors du match retour avec un cinglant 5-0, œuvre de Pape Thiaw double buteur, imité par Diouf, Fadiga et Moussa Ndiaye. Les deux équipes se sont aussi croisées en éliminatoires de la CAN en 2017 avec une victoire deux buts à zéro, à l’aller comme au retour sans oublier la partie amicale du 12 janvier 2008, jouée et remportée 3-0 par le Sénégal.   

Jeudi 7 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :