Sénégal / Justice - blanchiment : Comment Bictogo a échappé au mandat d’amener du Doyen des juges


Dans l’enquête menée par Dakaractu et Confidentiel-Lettre quotidienne concernant l’affaire de blanchiment de la part d’Adama Bictogo sur un montant de 1,5 milliard, nous revenons sur le mandat d’amener décerné par la justice sénégalaise contre l’homme d’affaires ivoirien, avant son annulation.

En effet, dans un Soit Transmis adressé au chef de la Division des investigations criminelles en date du 3 juillet 2015, le Doyen des juges avait demandé un mandat d’amener contre Adama Bictogo et trois de ses complices pour une affaire de blanchiment d’argent.

Puis le 30 juillet, le Doyen des juges demandera au commissaire de police, Ndiarra Sène, de surseoir aux mandats d’amener en question. Il faut dire que c’est le patron même de la Centif qui a demandé à mettre en veilleuse l’enquête. En effet, dans un nouveau courrier adressé au doyen des juges, Waly Ndour de la Centif fait un grand revirement et écrit : « J’ai transmis au procureur de la République un rapport sur des faits de blanchiment dont le principal mis en cause est Mr Adama Bictogo (...) A ce sujet, je porte à votre attention que certaines informations de ce rapport méritent d’être complétées alors que d’autres, du reste importantes en sont absentes. En conséquence, je vous prie de surseoir à toutes actions en cours ou envisagées contre les personnes citées dans le dit rapport. Je vous communiquerai les informations manquantes dès que possible. »

Plus de cinq ans après ce volt face, le dossier est toujours en latence...
Mardi 29 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :