Sénégal / Infirmiers au front contre le Covid19 : Mal payés malgré les risques.


Sénégal / Infirmiers au front contre le Covid19 : Mal payés malgré les risques.
Alors que le président de la République vient de demander au ministre de la Santé de mettre tout en œuvre pour une prise en charge adéquate de tous les patients atteints de coronavirus et des personnes contact, Dakaractu apprend que le personnel soignant, spécifiquement les infirmiers, souffrent le martyre. Aux premières loges de cette guerre, leur traitement est loin d’être fameux. 

Selon des informations obtenues de sources bien renseignées, ceux d'entre eux qui ont accepté de s'impliquer directement dans la lutte contre cette épidémie et qui ont par conséquent été déployés dans les différents sites de prise en charge sur le territoire national, perçoivent 30 000 FCFA la semaine, soit 120 000 le mois. Des indemnités de misère au regard des risques énormes qu'ils prennent en allant au front. Ils travaillent pendant quinze jours d'affilée avant de prendre un repos, mais ils ne sont pas nombreux à être pressés de rentrer chez eux par peur d’être vus comme de potentiels porteurs du virus.  

Comme nous l'avons mentionné, ils sont certes des volontaires, mais devraient être traités avec tous les égards, étant entendu qu'ils sont en contact permanent avec les patients diagnostiqués positifs au Coronavirus. 

Rappelons que la lutte contre le Covid 19 a mobilisé des fonds conséquents au Sénégal. 
Mercredi 1 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :