Saourou Sène sur la rencontre de Saly : Dame Mbodj raconte des contre-vérités.


Le secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire du Sénégal (Saemss) est très remonté contre les accusations portées par son collègue Dame Mbodj sur certains syndicats qui étaient présents lors de l’atelier de Saly sur l’éducation sexuelle dans les écoles. 

Selon lui, Dame Mbodj raconte des contre-vérités. « Dame Mbodj a une liberté d’expression que moi je n'ai pas. Il peut dire tout ce qu'il veut sur les réseaux sociaux. Je suis responsable. Tout ce que je dois dire, doit être discuté au niveau de la base », a fait savoir Saourou Sène.

Il poursuit : « aujourd’hui si j’étais comme lui, je pourrais dire tout ce que je veux. On ne saurait pas être des complices pour l’éducation sexuelle dans les écoles, parce que l’école doit être le gardien de nos valeurs". 

Concernant l’argent qu’ils ont reçu à Saly, le Sg du Saemss promet qu’ils n’ont reçu aucun sou venant de l’Unesco. « Il faut que les gens arrêtent de dire des contre-vérités. Le ministre de l’éducation nous a remis la somme de 12 500 pour le transport », a-t-il laissé entendre.
Jeudi 7 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :