Sa tournée critiquée, Macky se défend : « Il s’agit pour moi, de descendre sur le terrain, m’enquérir des difficultés des sénégalais et d’y apporter des solutions... Il est permis à tout citoyen de manifester sa colère, mais sans violence... »


Ce mercredi marque le cinquième jour de la tournée économique du président de la République, mais également du traditionnel conseil des ministres qui se tient dans la région de Matam. Après le conseil présidentiel d’hier, les recommandations ont été également abordées aujourd’hui par le président Macky Sall devant les membres du gouvernement.

Après avoir parlé des questions économiques dans la région du Nord, le président de la République s’est notamment exprimé sur la situation à Ndoulou Madji qui a fait du bruit hier.

« Je suis bien peiné de ce qui s’est passé hier à Ndoulou Madji. Je les comprends car, c’est l’attachement et la confiance qui les a poussé de réagir de la sorte. Cela m’a beaucoup affecté. Mais sachons que c’est dans le cadre du travail que nous rencontrons ces difficultés. Toutefois, comme je l’ai déjà dit, je vais les recevoir pour parler avec eux », a lancé le président de la République.

Cela permettra d’ailleurs à Macky Sall de rappeler que « les manifestations sont légitimes. Mais dans la paix et une atmosphère non violente. Nous sommes là pour régler les problèmes des Sénégalais. Mais vouloir tout faire dans la violence, c’est une chose qui est inacceptable », estime le chef de l’État. En effet, pour le président de la République Macky Sall, la concertation doit être à la base de toute chose. 

Revenant sur la tournée économique, le président Macky Sall considère que c’est loin de certaines appréciations qui seraient politciennes, mais il est question juste, d’aller au contact du citoyen lambda et de connaître ce qu’il a comme préoccupation pour d’éventuelles solutions durables.
Mercredi 16 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :