SERIGNE SOUHAÏBOU MBACKÉ - L'éxégète, le chercheur, le poète, le philosophe et le très chariatique Soufi célébré ce lundi à Touba


Touba, comme à son habitude, en ce cinquième jour du mois ramadan, se rappelle d'un homme aux dimensions spirituelles exceptionnelles, Serigne Souhaïbou Mbacké.
Il est venu au monde au cinquième jour du mois béni en 1918 après une incroyable œuvre philosophique et littéraire, et laissera derrière lui un miracle...un miracle plus qu'une coïncidence. L'histoire retient aussi qu'il a tiré sa révérence au cinquième jour du même mois de ramadan, en 1991.

Fils de Cheikh Ahmadou Bamba et de Sokhna Faty Diakhaté, Serigne Souhaïbou apprit très tôt le Coran auprès de Serigne Amsatou Diakhaté. Il était accompagné de Serigne Saliou Mbacké et de Serigne Abdou Lahad Mbacké.

Immense chercheur religieux, exégète émérite, poète et grand philosophe, Serigne Souhaïbou est auteur de plusieurs écrits d'enseignement religieux assortis de connaissances approfondies sur la pratique religieuse et Islamique. Sa vie durant, il se sera distingué par sa capacité fascinante à allier la Charia, dont il ne quittait absolument jamais la pratique, et le Soufisme qu'il connaissait et enseignait merveilleusement bien. Ses livres, témoin d'une vie occupée entièrement par les recherches, renseignent sur l'immensité d'âme qui caractérisait l'homme.

Aux derniers années de sa riche existence, il s'était résolu à ne plus quitter Touba. Aujourd'hui, son œuvre est jalousement conservé par Serigne Cheikh Say Mbacké à qui Dakaractu souhaite une longue vie...
Lundi 21 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :