SADAGA PLÉBISCITE DAME DIOP : « Il n'est pas bavard, il est efficace et il a réconcilié la région marron-beige avec elle-même »


« Nous nous sentons concernés par sa gestion et engagés par tout ce qu'il fait à la tête de son département ministériel. Il est issu de Diourbel et dans le gouvernement, qu'il le veuille ou pas, il nous représente tous, nous qui sommes de la région. Et, disons-le, nous sommes fiers de ce qu'il fait depuis sa nomination »... C'est en ces termes que l'honorable député Abdou Lahad Seck Sadaga a tenu à parler du ministre Dame Diop.

Câblant Dakaractu, l'honorable député a estimé que l'Assemblée nationale n'a guère assez plébiscité le ministre de l'emploi, de la formation professionnelle et de l'artisanat lors de son passage à l'hémicycle, alors qu'il a été d'un apport exceptionnel aux populations et surtout aux Sénégalais porteurs d'initiatives. « Dans notre région et dans d'autres régions du Sénégal comme Kolda, d'ailleurs, le ministre Dame Diop a accordé énormément de bons de formation dans les domaines de l'artisanat et des transformations à des femmes. Il a aussi consenti des financements consistants. Il est surtout sur le point de construire 45 centres de formation modernes dont 15 centres pilotes. Et nous avons appris que Touba disposera d'un de ces 15 centres pilotes. Il y a aussi ce centre de formation professionnel que le Président l’a instruit de construire au niveau du complexe universitaire Cheikhoul Khadim qui est en cours d’exécution depuis quelques mois à l’initiative du Khalife Général des Mourides ».

Au-delà de ces réalisations et projets, il y a la nature de l'homme, dira l'honorable député Abdou Lahad Seck Sadaga. « C'est un ministre absolument accessible, disponible et très courtois. »

Sadaga de poursuivre : « Politiquement, il est venu avec une touche personnelle, c’est de réconcilier les Apéristes entre eux. Nous l'avons vu approcher tout le monde et offrir son écoute à chacun d'entre nous. Nous savons aussi qu'il se bat pour détruire les clivages qui existent au sein du parti et il le fait à l'échelle régionale. Il a aussi recruté des jeunes de notre parti. Il a pris Sokhna Amy Mbacké comme DAGE. L'exemple de Khadim Sylla, qui est un de mes lieutenants, suffit comme exemple. Ce témoignage que je fais à son endroit est désintéressé, mais je pense que c'est un devoir pour moi de le faire par reconnaissance à tout ce qu'il entreprend pour le parti et pour le Président Macky Sall dans cette région et à la tête de son département ministériel. J'avoue n'avoir personnellement reçu aucun soutien venant de lui, mais les gens comme moi doivent savoir que le plus important c'est ce qu'il fait pour le parti,  pour le militant à la base et pour le Président de la République. C'est cela ma conception des choses. »

L'honorable député Sadaga qui se prononçait en marge de la cérémonie de lancement du démarrage de ses récoltes à Darou Salam Pollè d'estimer qu'il est plus que temps pour chaque responsable politique de travailler à aider le Président Sall à atteindre l'ensemble de ses objectifs. « Pour ce faire, il nous faut nous concentrer et le suivre au pas ».
Lundi 16 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :