Rupture de kits de dialyse : « Il n’y en a jamais eu » (Abdoulaye Diouf Sarr, ministre)

Le sort des hémodialysés qui vivent des criantes d’une rupture a été évoqué par les députés, ce dimanche 29 novembre 2020, au cours de la séance plénière pour l’examen du Projet de Loi de finances 2021. Les parlementaires ont été nombreux à interpeller le ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas) pour lui demander de prendre à bras le corps le mal de ses malades.


Abdoulaye Diouf Sarr, dans ses réponses, a dégagé en touche cette crainte nourrie. ‘’Cette préoccupation est revenue plusieurs fois sous forme de question par des députés qui évoquaient une rupture. Il n’y a jamais eu de rupture de kits. C’est une communication très sentimentale dans les réseaux sociaux, a dit le Msas qui insiste et signe. ‘’Une tension de stock ne veut pas dire de rupture’’, a précisé le ministre. Cela veut dire, selon lui, que si rien n’est fait rien dans 10 jours, il y aura une rupture’’. Ce, avant de se répéter : ‘’Il n’y a jamais eu de rupture de kits de dialyse. Seuls 3 centres sur 30 qui utilisent les kits de type B. Braun qui avaient signalé une tension de stocks qui est totalement différente d’une rupture’’. 
 
Actuellement, poursuit-il, ces 3 structures ont été renforcées ce qui leur permet aujourd’hui d’avoir un stock de réserve’’. Ce problème est réglé. Mais globalement il n’y a pas de rupture.  Il n’a jamais eu de problème de rupture de kits. Donc, je rassure de ce point de vue-là’’, dira Abdoulaye Diouf Sarr. 
Lundi 30 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :