Risque de sanctions qui pèse sur certains joueurs, pas de retenue sur le terrain, selon Aliou Cissé…


À l’image de Nampalys Mendy, Idrissa Gana Guèye ou encore Ismaël Jakobs, certains joueurs sénégalais ont déjà été sanctionnés d’un carton jaune. Une épée de Damoclès qui pèse sur leur tête au risque de les empêcher de se donner à fond face à l’Équateur réputée par son jeu agressif.  Un second carton jaune cumulé les éliminerait d’office pour les huitièmes de finales, en cas de qualification bien entendu.
 
Sur ce point Aliou Cissé a été très clair et sans détour :  « un footballeur professionnel quand il rentre sur le terrain il ne doit pas penser à sa propre personne. Mais plutôt à ce qu’il peut apporter sur le terrain. Je crois que les garçons savent que le besoin immédiat c’est de se qualifier, ce n’est pas de penser au prochain tour. Je suis certain qu’ils feront abstraction de tout cela et qu’ils vont donner le maximum pour que l’equipe aille de l’avant ! »
Notons qu’entre la phase de poules jusqu’en quart de finale, les cartons jaunes seront cumulés avec une suspension dès l’obtention de deux jaunes au cours de cette période. 
Lundi 28 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :