Révélations de l’ancien procureur Alioune Badara Ndao sur Aminata Touré : « Je pouvais bien compter sur son soutien… Elle se préoccupait de notre État… »


En charge à l’époque où du brûlant dossier de Karim Wade, le désormais magistrat à la retraite en sait plus que quiconque dans cette affaire. Le procureur près la cour de répression de l’enrichissement illicite travaillait avec la ministre de la justice d’alors, Aminata Touré dont il a eu, dans cet entretien avec Les Echos, à saluer la position dans certains moments où le magistrat vivait des difficultés. 

En effet, se confiant à nos confrères de la presse écrite, l’ancien procureur révèle que dans ce dossier, « il subissait beaucoup de pression mais il a eu à faire face à l’argent, au mystique etc… ». Cependant, dans ces moments, l’ancien ministre de la justice s’est beaucoup préoccupé de son état car, parfois, il était tellement fatigué à cause des rouages de la vie, la pression etc...
 
« C’est tout à fait normal. Mais, je comptais sur deux choses, d'abord sur le soutien du ministre de la Justice, en l'occurrence Mme Aminata Touré, à l'époque, qui était vraiment très proche de nous, qui m'appelait régulièrement pour voir dans quel état je me trouvais », témoigne le magistrat à la retraite qui s’est plu à raconter une anecdote confortant ses propos au sujet de l’ancien ministre qui a été au cœur de ce dossier. 
 
« Un jour, elle m'a appelé à une réunion à 9 heures, j'avais les traits un peu tirés, je suis rentré au bureau; elle m'a dit : "ça va ? Vous allez bien ?" Je lui dis : "ça va très bien Mme le Ministre". Pour dire vraiment qu'elle était très préoccupée de notre état; ça je tiens à le dire aujourd’hui. Elle nous a bien soutenus pour nous permettre de relever les défis dans la gestion de ce dossier-là », se félicite l’ancien procureur. 
 
Lundi 24 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :