Rétro sport 2019 : Entre éclats et série de revers, les sportifs Sénégalais se sont diversement illustrés…

2019 fut marquant pour le sport Sénégalais, entre les coups d’éclats des uns et les retentissants revers des autres. L’année se termine avec un gout d’inachevé…


 

La « Bête noire » Algérienne prive le Sénégal de la CAN…

 

 

Commençons par la discipline reine, on ne parle pas de Basket mais plutôt de Football. Après la douloureuse finale de CAN perdue aux TAB, en 2002, contre le  Cameroun, l’équipe nationale du Sénégal et Aliou Cissé, l’un des rescapés de 2002, ont dû attendre 17 longues années avant de goûter à nouveau à l’ivresse d’une finale Continentale en 2019. 

En Egypte, face à son ami d’enfance, Djamel Belmadi, Cissé décidément maudit, verra le trophée lui échapper à la défaveur d’un but « miracle » inscrit par l’insaisissable Bagdad Bounedjah. Une nouvelle finale de CAN perdue face à la « bête noire » Algérienne.

Les Nigérianes dominent les « Lionnes » du basket au Dakar Arena

2019, c’est aussi une autre désillusion. Cette fois ci chez les dames du Basket. Des « Lionnes » affaiblies pliaient à domicile, lors de la finale de l’Afrobasket, devant une teigneuse sélection Nigériane. Pourtant tous les ingrédients nécessaires pour mijoter une belle victoire à domicile étaient réunis. Avec au passage le record d’affluence battu ce jour-là dans un Dakar Arena archicomble ! En cette fin d'année 2019, le temps de la retraite semble approcher à grands pas, pour la reine des parquets, Astou Traoré et Cie…

 

 

Mondial masculin de Basket, « Adidas » out, Tapha Gaye et ses « Lions » méconnaissables…

 


Au niveau de la sélection masculine de Basket, rien n’aura marché en 2019. Avec un véritable camouflet au championnat du monde en Chine ! Le coach Abdourahmane Ndiaye « Adidas »  après avoir qualifié le Sénégal à la coupe du monde, est écarté au dernier moment,  à quelques jours du mondial. Exit « Adidas » Moustapha Gaye revient aux affaires. Entre temps, la star de l’équipe, Gorgui Sy Dieng décline la convocation de la Fédé, pour des raisons « personnelles », le capitaine Maurice Ndour et les siens passent à côté d’une fronde, juste avant de s’envoler en Chine.

Dans cette atmosphère tendue, le Sénégal signera un mondial catastrophique ! Empilant les défaites au fil des parties. Me Babacar Ndiaye et son DTN Maguette Diop sont pointés du doigt. Il faut sauver le basket Sénégalais, selon l’ancien président de la Fédé Baba Tandiang… D’ailleurs des têtes sont récemment tombées, avec le limogeage du DTN Maguette Diop remplacé par Moustapha Gaye. Sans oublier le « remerciement » du coach des « Lionnes » Cheikh Sarr, qui sera par la suite remplacé par le Nouveau DTN (Tapha Gaye) qui reprend la sélection féminine. Opération reconquête en cours…


Les « Lions » locaux remportent le tournoi UFOA à Thiès 

 

En 2019, les « Lions » du Football local et Serigne Saliou Dia réussissaient à vaincre le sens indien. Enfin un trophée qui reste en terre Sénégalaise. Ils l’ont fait ! Le Sénégal, en sa qualité de pays hôte, garde jalousement le trophée UFOA à domicile.

 

 

Bis repetita chez les « Lionceaux » qui ramènent l’or de Conakry (UFOA U20)

 

 

Une voie royale ainsi tracée pour les U20 locaux menés par un certain Youssouph Dabo au tournoi UFOA U20 (Zone A.) Les « Lionceaux » remportent l’or face au voisin Malien, en terre Guinéenne. Tout un symbole !

Le Beach Soccer cale encore en quart de finale…

 

L’année 2019 en Beach Soccer ça donne une deuxième place au Mundialito. Une élimination précoce en phase de groupe des jeux mondiaux. Et, un élan brisé dès les quarts de finale de la coupe du monde au Paraguay. Une quatrième élimination en quart en sept participations. Double champion d'Afrique de Beach soccer, Ngalla Sylla et ses hommes peuvent quand-même garder la tête haute.

 

 

Le colosse Mbagnick Ndiaye en taille patron sur les Tatamis…

 


En 2019, la terreur des tatamis, le Judoka Mbagnick Ndiaye a touché le gros lot en remportant le titre de meilleur sportif de l’année décerné par l’ANPS. Un titre mérité par le colosse sénégalais Médaillé d’or aux Jeux Africains et Champion d’Afrique dans la catégorie des +100 Kg. Désormais, Mbagnick rêve de l'or mondial, voire olympique…

 

 

Moustapha Kama Taekwondoiste numéro un mondial…

 

 

L’autre grosse satisfaction des tatamis est le combattant Moustapha Kama. Classé numéro 1 mondial en Taekwondo dans la catégorie des -54 Kg, Kama est tout de même passé à côté des championnats du monde. La faute à une mauvaise préparation et beaucoup de tracasseries administratives pour l’équipe nationale qui a eu toutes les peines du monde pour rallier l’Angleterre.

 

 

Le Handball féminin rebondit sous la houlette du duo Seydou Diouf – Fred Bougeant

 

 

L’année civile 2019 aura été de bonne guerre pour le Handball Féminin qui a retrouvé de belles couleurs sous les ordres de Fréderic Bougeant et sous l’impulsion du président de la fédération sénégalaise de handball, Seydou Diouf. Les Handballeuses vice-championnes d‘Afrique en titre, signaient leurs toutes premières victoires en championnat du monde au Japon à Kumamoto ! D’abord contre le Kazakhstan, puis face à la RDC. Un joli tournoi pour une grande première.

Balla Gaye II renverse Modou Lo, Eumeu Sène perd la couronne, Reug-Reug prince du MMA…


Dans les arènes de lutte sénégalaise, Balla Gaye II a renversé une seconde fois, sa victime préférée : Modou Lo. Pour se consoler, Xaragne Lo de passer ses nerfs sur le Tay Shinger Eumeu Sène. Lors de leur combat revanche, « Le Dof de Pikine » fut soigné ce jour-là d’un terrible K.O infligé par Modou Lo. Après un règne éphémère d’un an, comme roi des arènes, Eumeu cède la couronne à Xaragn Lo, le nouveau roi.

Pendant ce temps-là, en MMA Fighting, un monstre Sénégalais fait son apparition. Après une entrée fracassante en lutte simple puis avec frappe. Reug-Reug,  « Boy Thiaroye »  compte faire carrière en MMA et imposer sa loi dans la « Cage » demandez donc à son adversaire Sofiane Boukichou qui a gouté à la sauce saveur « Reug-Reug Bodian ! »

 

Coupe du monde U20, un triplé de Sagna et une élimination précoce en quart

 

Au Mondial des U20, le Sénégal entamera les hostilités en faisant forte impression. Un triplé historique, d’Amadou Sagna contre Tahiti, une victoire face à la Colombie et un nul contre les Polonais qualifiaient les « Lionceaux » en 8eme de finale contre un Nigeria qui sera dominé. C’est finalement aux TAB, en quart de finale, contre la Corée du Sud que les espoirs Sénégalais seront brisés.

 

Coupe CAF, le TFC se désiste, génération victime du « système » ?

 

Sur le plan Africain, le football Sénégalais aura montré ses limites sur et en dehors des terrains. Tout commence avec le désistement des Rufisquois de Teungueth FC qui se privent d’entrée des éliminatoires de la coupe CAF. S’en suivront les malheurs de Génération Foot qui sera éliminé de toutes compétitions Africaines. Entre les magouilles du Zamalek pour déstabiliser les Sénégalais et  les mauvaises performances des « Grenats.» Pour briller sur la scène Africaine, il faudra forcement des clubs structurés et des institutions fortes….

 

Sadio Mané, ballon d’or contre vents et marées ?

 

Enfin en 2019, Sadio Mané a fini 4ème au ballon d’or Européen. Historique pour certains, injustice pour d’autres qui le voyaient déjà succéder à l’unique Africain Ballon d’or Européen à ce jour, mister George Weah. Il faudra encore attendre pour assister à pareille consécration.

Pour en revenir à Sadio Mané, l’année 2019 semble avoir été taillée à la mesure de son immense talent. Au natif de Bambali, rien ne semble résister cette saison. Mis à part une finale de coupe d’Afrique perdue contre l’Algérie (1-0) et le championnat Anglais qui fuit les « Reds » depuis 29 ans… Mané a quasiment tout raflé sur son passage (Vice-champion de Premier League, Co meilleur buteur du championnat Anglais, vainqueur de la Ligue des champions, de la Supercoupe d’Europe, de la Coupe du monde des clubs, désigné Onze d’or 2019, élu meilleur joueur So Foot, sacré Best African Football Player 2019.) Rien que ça !

 

 

Le sextuple ballon d’or Sénégalais, a marqué 2019 de ses foudroyantes accélérations et sa grande humilité. Le 7 janvier prochain, lors des CAF Awards 2019, Mané pourrait bien succéder, 17 ans plus tard, à un certain El Hadj Ousseynou Diouf, double ballon d’or Africain...  

 

Sportivement parlant, l’année 2019 fut particulièrement riche en émotions. Des sensations fortes que seul le sport peut transmettre.

 

En 2020, nos sportifs devront donc se surpasser, afin d’atteindre l’excellence et la gloire. Bonne année à tous !

Vendredi 27 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :