Requinqué par la décision de la Cour Suprême ? Khadim Bâ investit à tout va et participe à plusieurs financements de projets...


Khadim Ba a-t-il été boosté par la décision de la Cour suprême qui a définitivement tranché en sa faveur cette semaine ? En effet, Amadou Bâ qui avait fait un pourvoi après la décision de la Cour d’appel suite au contentieux qui l’oppose à son fils Khadim Bâ, a été débouté. 

En effet, la Cour suprême a définitivement tranché en faveur du dernier nommé. À l’origine de ce long feuilleton judiciaire, Khadim Bâ, directeur général de Locafrique avait été placé sous contrôle judiciaire par son propre père, patron de l’entreprise Carrefour automobiles. Le père avait accusé son fils d'avoir pris la direction de Locafrique à son insue. Une décision de la justice qui vient ainsi infirmer les accusations de son pére.

L’homme d’affaires et banquier, est devenu depuis lors en tout cas très actif sur le marché financier national comme le révèle Confidentiel la Lettre Quotidienne. Après avoir activement participé au financement de la plus grande centrale à gaz avec Samuel Sarr, il a mis en branle la semaine dernière avec le Sirn le renouvellement des pirogues et l’ensemble de la filière pêche pour un montant de 430 milliards, Bâ vient de conclure une nouvelle participation financière pour l’hôpital international de Dakar. En effet, selon la publication, le projet d’Hôpital International de Dakar (HID) est de doter le Sénégal et la sous-région d’un hôpital privé de haut niveau inexistant dans l’offre sanitaire sénégalaise et répondant à des normes de qualités internationales.

L'établissement, lit-on sur le document, va proposer un Service d’Accueil des Soins non programmés et des Urgences (SASU), alimentant les filières spécialisées, la chirurgie et les soins ambulatoires. L’idée est de réduire les évacuations sanitaires en offrant un plateau multidisciplinaire de référence et de pointe en termes de compétences dans le diagnostic comme dans le traitement médico-chirurgical. HID est porté entre autres par des médecins sénégalais et le soutien de la CDC qui détient 15,65% du capital. Les héritiers d’Ameth Amar sont également parmi les investisseurs du projet car de son vivant l’homme d’affaires en avait fait également une priorité. Khadim Bâ vient de conclure son entrée dans le capital de cet hôpital qui sera doté d'une centaine de lits. Il est assisté dans l’opération par Wac Advisors, cette nouvelle banque d’affaires créée à Dakar en 2019. Le montant de l’investissement qui n’a pas encore été dévoilé serait de plusieurs millions de dollars.

Et ce n’est pas tout, puisque Khadim Bâ à travers une de ses sociétés immobilières est devenu le plus grand investisseur dans le projet des 100 000 logements lancés par le Président Macky Sall. À terme, il devrait investir pas moins de 20 milliards dans les deux prochaines années pour aider le gouvernement à réussir cet ambitieux pari, fera savoir CLQ.
Samedi 8 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :