Rentrée du 2 juin : Des enseignants dénoncent la non inscription de certains de leurs collègues sur la plateforme et le mode de transport.

Des bus sont convoyés pour le transport de plus de 15.000 enseignants. Ce premier flot concerne les enseignants dont le lieu de travail se trouve dans les régions de Thiès et de Diourbel. Cette opération qui a débuté cet après-midi n'a pas été du goût de tout le monde. Certains enseignants ont dénoncé le mode opératoire qui connait des failles. Selon eux, plusieurs de leurs collègues n'ont pas pu s'inscrire sur la plateforme et rassembler plusieurs enseignants depuis ce matin au terminus liberté 5 ne répond pas à la lutte contre les rassemblements et ouvrir plusieurs sites pouvait aider à faciliter le transport du personnel enseignant...


Mardi 26 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :