Renforcement des institutions financières : Le ministre Alioune Dione en visite de travail à l'UM-Pamecas et à l'IMSEC


Dans le cadre de la promotion de l'Économie sociale et solidaire et de l’inclusion financière, le ministre de la Microfinance et de l’économie sociale et solidaire, Alioune Dione, a effectué une visite de travail auprès des institutions financières de microfinance que sont le PAMECAS et l'IMCEC, ce jeudi 13 juin 2024. La première étape a été consacrée au PAMECAS de Bourguiba pour ensuite terminer par l' IMSEC sise à Hann Maristes. 
Durant cette rencontre avec les acteurs de la microfinance, les deux structures ont procédé à la présentation de leurs entreprises des projets innovants mais aussi d’exposer les difficultés rencontrées dans ledit secteur au ministre de tutelle.
En clôturant sa visite par une déclaration de presse, M. Alioune Dione a   remercié tous les acteurs qui ont assisté à cette rencontre. Cette visite pour lui, entre dans le cadre de la nouvelle stratégie mise en place pour le financement ciblé conformément aux orientations du projet. Ce projet vise à aller vers un financement inclusif, universel. 
Le ministre a félicité l’IMSEC pour le travail accompli dans ledit secteur qui selon lui entre en phase avec la vision de l’Etat du Sénégal. En d’autres termes, « faire de la Microfinance, un instrument pour l’économie sociale et solidaire et à partir de cette approche parvenir à créer le maximum d’emplois. » 
Pour cette raison, le ministre a invité les acteurs à aller vers ces objectifs qui entrent en droite ligne avec les missions de l’État du Sénégal. Car, cette visite s’inscrit également dans le cadre du partenariat public-privé. 
D’après Alioune Dione, il est temps d’aller vers une transformation systémique ou de changer la donne en faisant en sorte que chacun ou chacune se sente concerné par les actions de l’État. Cela passera par un changement des structures, par une transformation structurelle. De manière plus spécifique, cette visite a pour objectif de marquer l’intérêt pour le renforcement des institutions incontournables que sont les systèmes de financement décentralisé qui constituent les premiers alliés des acteurs de l’économie sociale et solidaire.
Ainsi, l’État du Sénégal s’engage auprès des SFD pour le développement de l’épargne et de l’accès facile au crédit. Sur instruction de son excellence le président de la République, Bassirou Diomaye Faye et de son Premier ministre Ousmane Sonko, un vaste chantier d’assainissement du secteur de la Microfinance sera entrepris, visant à bannir certaines pratiques. Parmi ses comportements toxiques, il y a la banalisation du non-respect des engagements de remboursement, des financements directs de l’État. Dans ce sens, son département entend fermement s’investir pour utiliser toutes les voies de droit en vue du recouvrement de la totalité des crédits distribués dont une partie au profit d’acteurs qui n’ont présenté aucun projet d’investissement viable et pouvant impacter socialement et financièrement l’économie de la nation. Le ministre a par ailleurs encouragé les SFD à faire chaque jour encore plus preuve d’ingéniosité pour adapter les produits financiers aux besoins divers et évolutifs des populations.
Jeudi 13 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :