Projet de LFI 2022 : les charges avoisinent 4 394,7 milliards FCFA, la dette publique s’établit à 350 milliards FCFA.


En session plénière ordinaire unique, les parlementaires se sont penchés, ce 28 novembre, sur les considérations générales sur le projet de Loi de Finances de la gestion 2022.

Ainsi, au regard des considérations, le projet de LFI 2022 a renseigné sur les charges financières, la dette publique, la masse salariale entre autres dépenses.
Les charges, dans le Projet de LFI, sont programmées à 4 394,7 milliards FCFA pour l'année 2022, soit une progression de 424,9 milliards FCFA en valeur absolue et de 11% en valeur relative par rapport à la LFI de 2021 (3 969, 9 milliards FCFA).

Elles se décomposent en Charges financières de la Dette, en Dépenses de personnel, en, Dépenses d'Acquisitions de biens et services, en Dépenses de Transferts courants), en Dépenses d'investissement et en Comptes spéciaux du Trésor (149,7 milliards FCFA).

Les intérêts de la Dette publique devraient progresser de 7% pour s'établir à 350 milliards FCFA en 2022. La masse salariale est programmée dans le PLF 2022 pour un montant de 952 milliards FCFA contre 904,9 milliards FCFA dans la LFI 2020, soit une progression de 47,1 milliards FCFA en valeur absolue et 5,2% en
valeur relative.

Les dépenses de transferts courants sont programmées à 811,1 milliards FCFA
contre 659,3 milliards FCFA sur la LFI 2021, soit une hausse de 151,8 milliards FCFA.

Concernant les dépenses d'acquisitions de biens et services, elles sont attendues en hausse de 11,9 milliards FCFA (+3,4% pour se situer à 359,6 milliards FCFA pour la gestion 2022.
Dimanche 28 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :