Programme décennal de lutte contre les inondations : le montant porté à 2 milliards 200 millions de FCFA pour les moyens d’intervention rapide.


Lors de la réunion d’urgence sur la gestion des inondations tenue ce matin, et qui a duré plus de quatre tours d’horloge, le Chef de l’État a annoncé un apport supplémentaire de 500 millions de FCFA pour la matrice d’actions prioritaires du programme décennal de lutte contre les inondations. Ce qui porte le montant à 2 milliards 200 millions de FCFA pour les moyens d’intervention rapide. « Et s’il faudra aller au-delà, nous mettrons les moyens supplémentaires », a promis le Président Sall.

Il a aussi, d’un ton ferme, plaidé pour la libération de tous les exutoires des eaux pluviales. « Il ne faut pas y avoir d’hésitation. Lorsque les eaux de pluie sont obstruées, il faut détruire les obstacles qui empêchent ces eaux de rejoindre le point de destination qui est la mer. Il faut que cela soit fait avec autorité et responsabilité », a invité le Président Sall.


Le Chef de l’État qui n’a eu de cesse lors de cette réunion, de réaffirmer la volonté de l’État de lutter contre les inondations de manière durable, a admis qu’il restait beaucoup à faire malgré les efforts de l’État. « Nous devons poursuivre les efforts qui sont engagés », a-t-il invité.

Enfin, il a promis d’apporter la solidarité de l’État aux populations qui présentement sont sous les eaux, et donné l’assurance que l’État sera présent.

« Toutes les mesures sont arrêtées pour multiplier les efforts déjà en cours sur le terrain, notamment dans le Département de Keur Massar. Et l’ensemble des gouverneurs et Préfets dans les régions sont à pied d’œuvre pour qu’au niveau de chaque région il y ait un suivi rapproché. Les travaux vont se poursuivre et l’État va renforcer les moyens de pompage. J’instruis le Gouvernement à renforcer les moyens financiers et techniques »,  a fini par dire Macky Sall. 
Vendredi 20 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :