Professeur Moussa Seydi : « Le coronavirus est en passe de devenir une pandémie pour les personnes non encore vaccinées »


L’augmentation du nombre de personnes vaccinées au Sénégal a contribué en grande partie à la tendance baissière du taux de contamination lié à la covid-19.

Même si l’inefficacité des vaccins est aujourd’hui discutée à l'international, il n’en demeure pas moins que ces derniers restent l’une des mesures inéluctables contre la pandémie.

Plus exposées que les personnes vaccinées, la maladie à coronavirus est en passe de devenir une pandémie pour les personnes non encore vaccinées, a déclaré le professeur Seydi, chef du service des maladies infectieuses du centre hospitalier de Fann.

Pendant sa communication lors du point quotidien du ministère de la santé et de l’action sociale le chef de service a recommandé que « la vaccination soit au centre de toutes les mesures préventives », puisque parmi les 89 cas sévères relevés entre le mois de mars et celui d'août, seulement 3 cas sévères ont été notés chez les vaccinés.
Mardi 7 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :