Présidentielle 2024: Les 8 axes programmatiques de Anta Babacar Ngom pour assurer la « relève »


Candidate au prochain rendez-vous électoral pour la magistrature suprême, Anta Babacar Ngom veut montrer que le secteur privé aussi, a bien des arguments à faire valoir pour diriger les Sénégalais à partir de 2024. 

L’entrepreneure et directrice générale de la SEDIMA sous ses habits d’acteur politique a mobilisé dans l’enceinte du Grand Théâtre national Doudou  Ndiaye Coumba Rose ses militants pour lancer enfin son mouvement. 

Après la déclaration de candidature à la présidentielle de 2024, Anta Babacar Ngom a déroulé les grands axes de son programme pour assurer la relève qu’elle compte impulser au Sénégal. 

La jeunesse sera au cœur de ce programme car, comme elle l’a expliqué lors de son message cet après-midi, « c’est sur cette jeunesse que repose l’espoir. Nous ne voulons plus entendre parler d’immigration clandestine. Pour cela, il faut une jonction entre la jeunesse et ce que nous entendons leur apporter une fois à la magistrature suprême ».

L’école sénégalaise doit aussi être rebattue sur de nouvelles bases en mettant en avant la langue universelle qui est l’anglais, des l’âge de six ans pour les enfants qui vont entrer à l’école à cet âge. L’industrialisation et l’exploitation des ressources et la protection des valeurs religieuses et culturelles auront de plus, une place particulière dans la politique du mouvement Alternative pour la relève citoyenne (ARC). 

En somme, l’approche citoyenne, inclusive et collaborative vise à rassembler les forces vives de la nation pour bâtir un Sénégal prospère qui repose sur 8 idées concrètes: L'école obligatoire dès 6 ans, la création d'un service Civique Obligatoire avec formation professionnelle en dernière année, la prolongation du congé maternité, la création du PASS ALL ACCESS pour faciliter le parcours professionnel des jeunes, la réduction des charges salariales et de l'Impôt sur les sociétés qui embauchent des jeunes, la création d'un revenu minimum de dignité pour éradiquer la pauvreté, la création d'une loi de séparation des pouvoirs pour une justice pour tous et un plan de relance du secteur primaire (agriculture, pêche, artisanat, tourisme etc.)
Samedi 26 Août 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :