Pr Souleymane Mboup, PDG Iressef : « Il est important de mettre en oeuvre des activités de recherche au cours de cette épidémie »


Pour arriver à bout du Coronavirus, les mesures d’hygiène édictées doivent être respectées par la population. Mais les réponses sanitaires doivent également être mises au point et cela doit passer en partie par la recherche. C'est ce sur quoi le Professeur Souleymane Mboup a mis l'accent, en marge de la visite que le ministre de la Santé a effectuée à l'Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF), ce vendredi 20 mars. 

"Nous avons montré qu'il était important de mettre en oeuvre des activités de recherches au cours de cette épidémie. Les mesures que nous appliquons pour la plupart sont issues de recherches que nous avons menées dans les pays où avait lieu l'épidémie", a rappelé le Pr Mboup. 

Selon lui, les axes de recherche sont nombreux, mais il préconise de se focaliser sur l'épidémiologie. "Surtout, en ce qui concerne les modélisations", précise-t-il.

Il s'agira à ce propos, de contrôler l'évolution de l'épidémie (le nombre de cas attendus, le nombre de décès etc...) et ces informations seront mises à jour, poursuit le Pr Mboup. Qui souligne que d'autres axes de virologie, à savoir la circulation des souches, leur virulence, pourront être explorés. 

Un autre volet et non des moindres est celui des essais cliniques et du traitement. Le Professeur Mboup assure à ce sujet que son institut, en collaboration avec ses partenaires, peut apporter son expertise dans ce créneau.
Vendredi 20 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :